Football amical : Les Barea tenus en échec par les Cœlacanthes



Jacaranda

Un demi-échec pour les Barea contraints au partage, 1 à 1, par les Cœlacanthes. C’était samedi en France où le sélectionneur Nicolas Dupuis s’est attelé à faire tourner son effectif essentiellement formé par des expatriés en vue des éliminatoires de la CAN 2019 contre le Sénégal.

Madagascar tenu en échec par les Comores ! Dans un passé lointain, ce résultat aurait pu être un affront pour la Grande Ile mais compte tenu des efforts fournis par nos voisins durant ces dernières années pour remettre leur football sur orbite, c’est presque un exploit d’avoir réussi à arracher ce nul de 1 à 1.

Zotsara égal à lui-même. Car mine de rien, les Comores qui s’appuyaient aussi sur leurs expatriés ont fait un grand bond en avant et on l’a appris tard samedi.

L’équipe type alignée par Nicolas Dupuis ne manquait pas pour autant de charme même si on aurait aimé voir Zotsara d’entrée pour animer les actions offensives. Il a d’ailleurs réussi une belle passe pour Faneva Ima avant de se trouver nez à nez avec le gardien comorien.

Autre tout nouveau tout bon, on citera aussi Jérôme Mombris sur le flanc droit de la défense ainsi que le jeune Marco Ilaimaharitra placé en sentinelle aux côtés du revenant Anicet Abel.

Dans la charnière centrale, Fontaine se trouvait en couverture de Bapasy qui a marqué le but malgache sur un corner de Carolus (6e). Ibrahim Amada signait aussi son retour en équipe nationale aux côtés de Voavy Paulin.

Sortie de Bolida. Dans les buts malgaches se trouvait Ibrahim Dabo tandis que Faneva Ima se trouvait à la pointe de l’attaque.

Bref, tout marchait si bien jusqu’à la sortie de Bolida alors que ce dernier tenait bon sur le flanc gauche de la défense. Pour des raisons qu’on ignore, le meneur comorien, Youssouf Bendjaloud, se trouvait complètement libre de tout marquage pour armer le but de l’égalisation.

Autant le dire que l’essai est moins concluant alors que Nicolas Dupuis avait de la matière car outre Zotsara qui n’est rentré qu’en seconde période, il y avait aussi Deba Kely, Rinjala, Alexandre Boyer, Gladison, Dimitri Caloin et Adrien Melvin.

Il va falloir montrer un tout autre visage pour espérer faire douter les Lions du Sénégal d’un certain Sadio Mané.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.