Football – Elections : Une assemblée d’urgence des présidents le 4 décembre


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara

Les élections au niveau des sections et des ligues régionales de football ne cessent d’alimenter les débats. La crédibilité et la neutralité de la commission électorale est remise en question.

Un nouveau rebondissement. La tenue des élections au niveau des sections provoque déjà des grognements et des problèmes dans la grande famille du ballon rond malgache. Les résultats publiés par la Commission Electorale Nationale (CEN) ne sont pas identiques à ceux sur place pour ne citer le cas des sections de Tsiroanomandidy (Bongolava), Beroroha et Ankazoabo (Atsimo-Andrefana) et Antanifotsy (Vakinankaratra). Les élections dans ces sections seront à refaire selon la décision du CEN.

Irrégularités. « Est-ce que le devoir de la CEN de valider et d’annoncer les résultats des votes au niveau des ligues régionales, mais, non pas à la commission électorale régionale. Il a été décidé au début que c’est la commission régionale qui se charge des élections au niveau des ligues t sections, mais, pour la CEN, elle ne s’occupe que du national. Mais actuellement, tout a changé, car, plusieurs de leurs candidats n’ont pas été élus » a fait savoir un président de ligue. Malgré la constitution d’une commission de recours au niveau régional pour statuer des litiges et des recours. C’est toujours la CEN qui a eu le dernier mot. Autre faits qui attirent l’attention, c’est le cas des sections de Ikalamavony (Haute-Matsiatra et de Nosy-Varika (V7V). Un président est élu à la tête de ces sections sans une élection. Pourtant, dans la règle de l’art, l’ouverture de la candidature devrait être annoncée à travers un affichage. A Ikalamavony, Zafimahaleo Razanajatovo a été élu président de la section et à Nosy-Varika, Germain Randrianasolo a été propulsé à la tête de ladite section. Et ces deux personnes font partie des sections votantes lors de l’AG élective au sein de leur ligue respective. Par contre, à Vohibato, une élection a été organisée en 2016 avec le certificat de conformité de la direction régionale de la Jeunesse et des Sports, mais, elle ne fait pas partie des votantes. Contrairement à l’arrêté 2020/10 fixant les modalités d’application du décret 2010-001, concernant la législation qui régit le mouvement sportif, un club ne peut former une section. Pourtant, c’est le cas à Sakaraha et à Ambohimasoa.

Assemblée d’urgence. Face à cette situation, 16 présidents de ligue régionale prévoient de convoquer une assemblée d’urgence le 4 décembre prochain dans la capitale. Une AG qui statuera des mesures à prendre face aux problèmes et compte tenu de la situation entre autres du rôle de la CEN et d’autres points importants. Cette même commission envisagerait (le conditionnel est de rigueur) d’éliminer plusieurs candidats à la prochaine élection au niveau des ligues pour ne citer que Giscar Andrianjo (V7V), Mamany Gan (Haute-Matsiatra), Brino (Amoron’i Mania). Comme annoncé, ces élections au niveau de la fédération malgache de football (FMF) reflètent déjà de la situation de l’élection de 2018…

T.H


Share This Post

Post Comment