Tour de Mada cycliste : Le Hollandais Win Botman en jaune



Jacaranda
Le Hollandais Win Botman en jaune.

Chaude, l’arrivée du critérium de Toliara l’était.  Non seulement la bataille faisait rage pour un début sensé être un galop d’essai pour les cyclistes mais dans leur hargne les Angolais sont allés jusqu’à contester la victoire du Hollandais Win Botman.

Rivalités interclubs. Les Malgaches ont ramassé des miettes au coup d’envoi du Tour de Mada cycliste. La faute à des étrangers venus pour gagner à l’image des Angolais qui n’ont rien lâché.  Enfin presque car leur victoire de la matinée au cours du prologue, ils ont voulu refaire le même coup lors du critérium de l’après-midi mais c’était sans compter sur l’expérience de Win Botman qui a attendu sagement sa crevaison pour rentrer ensuite dans le peloton et gagner cette première manche sous les yeux du maire de la ville, le handballeur international Behaja.

Mais c’était tout de même une victoire très serrée  car derrière lui, il y avait trois Angolais qui pensaient d’ailleurs à tort avoir remporté ce critérium.  Dar Manuel, Gabriel Delà et Bruno César finissaient respectivement à la 2e,  3e et 4e  place devant l’autre Hollandais Engelen Van Aden.

Le premier Malgache n’est que sixième en l’occurrence Mazoni Rakotoarivony qui remporta également le maillot du combiné de Midi Madagasikara.

C’est dire que la tâche s’annonce difficile pour le camp malgache miné par les rivalités interclubs. Tant que l’équipe nationale avec Mazoni, Houlder, Dama, Joharivelo et Roger ne compose pas avec les autres Malgaches et plus particulièrement avec l’équipe de Jean Marc, Nambinina, Émile et Ravoatabia,  on ne peut pas espérer jouer un tour à cette armada étrangère.

Certes le Tour ne faisait que commencer mais en menaçant de rentrer dès le premier jour pour une mésentente sur les règlements d’un circuit en boucle,  les Angolais ont montré qu’ils sont là pour gagner.  Comme les Hollandais et les Français n’ont pas dit leur dernier mot, on s’attend à vivre un Tour en plus intense. Et c’est tant mieux pour le spectacle.

Clément RABARY


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.