Pétanque- Mini Masters : Victoire expéditive de la bande à Nanah



Jacaranda

Un super Nanah ! On ne l’’attendait pas du tout à ce mini Masters de pétanque. Mais Nanah a déjoué tous les pronostics en remportant haut la main la finale du mini Masters de Bemiray avec l’aide de Serge et Onja qu’il a réussi à remettre en confiance. Récit.

La finale du mini Masters de pétanque a rendu un verdict assez surprenant avec cette victoire de Serge, Nanah et Onja. Une victoire expéditive qui plus est devant des grands noms des boulistes malgaches avec Nanou, Pa et Lalaina, un transfuge du volley-ball mais qui a réussi sa reconversion. Du moins jusqu’à cette finale d’hier où il a été pris à la gorge par cette aisance déconcertante de Nanah face à Nanou qu’il s’était fait à l’idée de remporter un des scooters offerts aux finalistes malheureux. Mais au fil de la finale, il a réussi un vrai tour de force pour remporter au passage le billet Tana-La Réunion-Tana.

La partie se résumait en fait à des prouesses techniques de l’équipe de Nanah qui en trois mènes, était déjà devant sur le score de 7 à 2. Un cinglant 4+3 qui a fait douter Nanou et ses amis. Et la suite n’était qu’une succession de points avec Serge et Nanah en pointe et Onja aux tirs. Au bout, le résultat de 13 à 4 est perçu comme un camouflet pour le champion du monde Nanou qui ne s’attendait pas à cette correction.

Il avait pourtant tourné en ridicule Ravo, Seta et José qui commit l’irréparable en demie en se démarquant sur un point pourtant à son avantage puisque Nanou n’a qu’une boule alors qu’ils avaient encore 5 en main. Et devant le trio Nanou, Lalaina et Pa, cela ne pardonne pas puisqu’ils ont conclu en un rien de temps pour s’imposer par 13 à 5.

Dans l’autre demi-finale, Nanah et ses camarades ont battu Menja, Naina et Rock sur le score de 13 à 9. Une issue qui a mis du temps à se dessiner tant Rock avait fait illusion avant de sombrer sur les coups d’éclat de Nanah qui justifiait par la même occasion ses origines. Ce natif de Betafo s’offre donc au passage son premier baptême de l’air car le billet n’est pas convertible selon les explications du président de Bemiray. Un Eric Rakotondralambo aux anges car il a largement rempli son contrat. Mieux encore, il envisage dès l’année prochaine de franchir un autre palier en ouvrant le mini Masters aux joueurs étrangers.

Les étapes vont débuter au mois de juin et la grande finale aura lieu en août. Un calendrier qui n’est pas figé car tout dépend de la disponibilité des invités de marque qui pourraient être les champions français mais aussi les Malgaches vivant en Europe.

Au bout et Eric Rakotondralambo l’a dit, Bemiray tentera d’apporter sa part d’eau au moulin de cette discipline qui pourrait donner à Madagascar ses premières médailles olympiques. Et ce n’est pas rien. Notamment pour les sponsors qui misent sur une bonne visibilité.

Clément RABARY


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.