Rugby Top 9 : IRC et La Pie remportent une éclatante victoire



Jacaranda

La finale du championnat d’Analamanga Rugby a non seulement remporté un vif succès avec cette victoire de Iarivo RC mais elle a aussi permis au président de la Ligue, Andry La Pie Ravelojaona de recevoir la reconnaissance du pouvoir central massivement représenté.

 

Certes le stade de Mahamasina n’était pas plein, sans doute à cause de la pluie qui s’est invitée à la fête mais la finale du Top 9 a largement tenu son pari.

Primes. Le contraire aurait étonné car il y avait 10 millions d’Ariary à prendre pour le vainqueur contre six millions pour le perdant. Du coup Iarivo RC et T FMA ont livré une belle bataille comme si leur vie en dépendait.

S’ensuivit un chassé-croisé époustouflant mais dans son jardin, tout semble réussir aux gars de la CUA sous les yeux admiratifs du couple Ravalomanana entouré de tout son staff.

Une autre bataille en fait car il y avait aussi une belle brochette de ministres entre autres, Ramanantsoa Benjamina et Anicet Andriamosarisoa auxquels on ajoute le conseiller spécial du Président, Mbola Rajaonah dont la présence s’explique, puisque Hery Rajaonarimampianina a offert une prime de 10 millions d’Ariary.

Quand on sait que ce championnat d’Analamanga fut placé sous le patronage du président du Sénat,  Rivo Rakotovao, alors on se demande si les accusations de la Fédération malgache de rugby présidée par Marcel Rakotomalala tiennent toujours car il y a certainement quelque chose qui ne colle pas et qu’il serait temps pour le ministre des Sports entouré hier par son staff dont le directeur régional qui connaît les incidents, de mettre un peu d’ordre.

Revenant. D’ailleurs d’autres clubs dissidents commencent à revenir à l’image du FT Manjakaray. Ashok Nuncoomar se trouvait dans la tribune officielle.

Pour revenir à la finale, Ankasina a joué de malchance car il a bénéficié d’un surnombre à la suite d’une expulsion d’un joueur d’Iarivo RC. Mais alors qu’on attendait un sursaut d’orgueil du XV Flèches, son buteur de service fut à son tour, expulsé.

Et presque logiquement,  son  équipe rata la pénalité de la victoire. Sur le tableau électronique,  le score affiche 19 à 17 en faveur d’Iarivo RC.  Le 3FB remporte la troisième place en battant TAM par 23 à 19 tandis que José Rakoto Harison, le capitaine emblématique des…anciens Makis est élu meilleur joueur. Pour  sa part, le SOE gagne le trophée du fair-play. Tous les clubs ayant participé à ce championnat ont également reçu des maillots. De quoi rendre tout le monde content.

Clément RABARY


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.