Judo : Trois compétitions ce week-end à Mahamasina


Jacaranda
Les acharnements s’annoncent intenses au Petit Palais à Mahamasina.

La saison 2018 sera ouverte officiellement à travers l’organisation du championnat national vétéran et du kata. Une compétition qui se disputera vendredi et samedi à la salle du Petit Palais à Mahamasina.

Une ouverture de saison bien chargée. Plusieurs compétitions attendront les férus du judo vendredi et samedi à Mahamasina. Il s’agit du championnat national vétéran, sommet national kata, challenge des ceintures marrons et noires et le Kagami Biraki.

Après le succès de la première édition en 2017, la fédération malgache de judo en collaboration avec la ligue Analamanga et le club Hakudokan renouvelle l’exploit. La seconde édition du sommet national kata attend la participation d’une vingtaine de couples. Il s’agit du Nage Kata  réservé aux ceintures marrons et plus. Il est à signaler que Zo et Ony du JCSM sont les tenantes du titre. La course est également ouverte pour succéder à Arsène et Dera du JCSM en Katame no kata où seuls les 1ers dans et plus peuvent participer. Dans ce kata, les Malgaches ont remporté l’or au Championnat d’Afrique à domicile au mois d’avril 2017. Si l’accent a été concentré sur les jeunes auparavant, le championnat national vétéran sera réservé aux combattants de plus de 30 ans. Ils seront répartis en 11 catégories en fonction de leur âge respectivement chez les hommes et les dames. Mais la nouveauté est le challenge des ceintures marrons et noires. Le challenge concerne les plus de 15 ans dans la catégorie des moins de 73 kg et plus de 73 kg chez les hommes et les moins de 57 kg et plus de 57 kg pour les femmes.

Kagami Biraki. Comme le judo est une discipline japonaise, la grande famille du judo malgache célébrera le « Kagami Biraki 2018 » ou le nouvel an dans la tradition japonaise à cette occasion. Une cérémonie qui sera honorée de la présence de l’Ambassadeur du Japon, Ichiro Ogasawara. Ce diplomate japonais qui est un judoka ceinture noire 1er dan kodokan. Lui qui a beaucoup œuvré pour le judoka malgache. Tout récemment, quatre judokas malgaches sont partis au Japon pour suivre un stage en vue de la préparation des Championnats d’Afrique de Tunis dans le cadre du partenariat entre l’Etat malgache et celui japonais. Au mois d’avril, deux judokates vont poursuivre leurs études au Japon pendant trois ans.

T.H

Share This Post

Post Comment