FMF : L’élection du nouveau président avant le 3 juin selon la FIFA


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara

12 présidents de ligue ont saisi la Fédération malgache de football (FMF) pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire. Ce, après le refus de Doda Andriamiasasoa et consorts d’appliquer à la lettre, les recommandations de la FIFA.

Le problème dans le processus électoral de la FMF continue de faire des vagues malgré la médiation de la CAF et de la FIFA, Douze présidents de ligues, c’est-à-dire plus du 1/3 du quorum, demandent une assemblée générale extraordinaire avec comme objectif, la proposition d’une date pour l’organisation des élections au niveau des ligues de Vatovavy Fitovignany, Haute-Matsiatra, Bongolava, et pour finir avec le président de la fédération. « La FIFA après avoir fait le constat au pays, a publié ces recommandations. Des recommandations dans le but de régler le problème dans le processus électoral. L’organisation de l’élection avant le 3 juin est faisable sauf que l’actuelle équipe de la FMF refuse de coopérer et d’appliquer ce qui a été écrit « noir sur blanc » dans la lettre du 11 avril dernier de la FIFA » a déclaré Jacques Ramaroson, président de l’association des présidents de ligue. Et lui de continuer « Il y a mauvaise foi de la part du comité exécutif de la FMF. Cette feuille de route de la FIFA arrive à point nommé pour éviter que le football malgache sombre à nouveau dans une crise. Comme disait la lettre de la FIFA, une nouvelle commission électorale devrait être mise en place pour organiser les élections libres et démocratiques». Les présidents des ligues à savoir : Sofia, Melaky, Analanjirofo, Betsiboka, Anosy, Androy, Atsimo-Andrefana, Diana, Amoron’i Mania, Menabe, Vakinankaratra et Atsimo-Atsinanana, ont envoyé une copie de la lettre demandant la tenue de l’AG extraordinaire au président de la CAF, Ahmad et à Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA. A l’ordre du jour de cette AG extraordinaire, la validation d’une nouvelle commission électorale suivant les critères d’indépendance requis dans la lettre de recommandations de la FIFA Jusqu’où ira le bras de fer entre l’équipe de Doda Andriamiasasoa et les présidents des ligues ? Une histoire à suivre.

T.H


Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Un sale complot du mari de la Ministre qui croit tout faire avec son argent.Le destin du football reste entre footballeurs mais pas avec un kick-boxeur.

  2. Je crois que les présidents de 12 ligues de football sont payés par quelqu’un de mafia qui espere jouer la vie du football Malagasy, un certain epouse d’actuelle ministre. Pour moi, il faut arrêter l’égoisme politique

  3. Ce n’est pas un bras de fer entre l’équipe de Doda andriamiasasoa et les présidents des ligues, c’est un bras de fer entre Doda andriamiasasoa et tous les amoureux du football malagasy.
    Pourquoi ne pas préciser que les joueurs de bareas on lancé une pétition pour sauver leur équipe, et leur permettre de continuer la CAN

Post Comment