Coupe du Monde 2018 : L’Afrique est encore mal partie !



Jacaranda

Incroyable, mais les nations africaines présentes à cette Coupe du Monde en Russie semblent jouer de malchance pour perdre là où il ne fallait pas.

Certes, le séjour à Moscou débute très mal pour l’Afrique avec la défaite du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2026 face au trio USA-Canada- Mexique.

Des Iraniens très agressifs. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les défaites s’enchaînaient au cours des premiers jours.

A commencer par l’Egypte qui a fait jeu égal avec l’Uruguay avant de perdre à la 89e mn sur un but de Gimenez dans un stade de Iekatirimbourg pourtant acquis à la cause des Pharaons grâce notamment à Mohamed Salah qui se trouvait sur le banc au grand dam de ses nombreux fans.

Il y a eu ensuite ce Maroc-Iran à oublier avec des Iraniens très agressifs qui ont finalement pu trouver le chemin des filets à la 90+ 5 mn. Le but de Bouhaddou a fait très mal à des Marocains qui méritaient pourtant de gagner.

Que dire du naufrage des Nigérians face aux Croates sinon que les « Super Eagles » ont vraiment joué de malchance quand Etebo marquait contre son camp à la demi-heure de jeu. Ils ont certes tout tenté pour revenir, mais ce fut encore contre le sort que les Croates obtinrent un penalty assez généreux que s’empressait de transformer le Madrilène Modric.

Un Brésil bien pâle. La seule consolation est peut-être de savoir que les grandes équipes ont tout peiné pour ce début quelque peu poussif à l’image des Allemands qui ont perdu devant les Mexicains sur un but de Lozano quelque peu contre le cours du jeu (35e ).

Les Argentins de Messi ont aussi déçu en partageant le point avec les Islandais (1 à 1) tout comme  le Brésil incapable de venir à bout de la Suisse et qui n’a dû son salut que sur ce splendide coup franc du néo-Barcelonais Coutinho. Des Brésiliens pourtant au grand complet, mais bien pâles à l’image de Neymar qui n’arrivait pas à se libérer du marquage à la culotte dont il faisait l’objet.

Même la France n’échappe pas aux critiques après sa victoire devant l’Australie et sur un but anodin finalement non attribué à Pogba. Ni Mbappé et encore moins Dembelé n’ont réussi à convaincre à tel point que les supporters réclament le retour de Giroud et même de Blaise Matuidi pour remettre sur orbite une formation donnée favori par l’ensemble de la presse…française.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.