Football- Telma Coupe de Madagascar : Confirmation pour l’Adema et USCAR



Jacaranda

L’AS Adema est une équipe de coupe. Elle l’a encore confirmé hier dans un stade de Mahamasina avec des gradins désespérément vides en battant le FCA Ilakaka sur le score de 2 buts à 0. L’USCAR pour sa part a dû aller aux tirs au but pour écarter le COSFA.

Le FCA Ilakaka a fait illusion lors de son match d’hier en bousculant l’Adema grâce notamment à un jeu très physique qui a conduit l’arbitre à sortir le carton jaune et même le carton rouge pour le meneur de jeu d’Ilakaka (60). Durcir le jeu semble être les consignes de l’entraîneur, l’ancien international Damien Mahavony déjà habitué à jouer de cette manière.

Break. Cela a d’ailleurs failli marcher puisque le camp de l’Adema était carrément pris d’assaut.

Prudents, les gars d’Ivato laissèrent passer l’orage avant de prendre la direction des opérations vers la fin de la première période où Agassi parvint à trouver la faille d’une superbe tête.

Enhardis par ce succès, Ravo et ses amis accentuèrent la pression au retour des vestiaires avec la ferme intention de faire le break. Ce fut chose faite quand le même Agassi prit de vitesse toute la défense d’Ilakaka avant de prendre à contre pied le portier adverse. C’est dire que les carottes étaient cuites pour une formation réduite à dix .

Dans l’autre match entre l’USCAR et le COSFA, les deux équipes ont dû aller jusqu’aux tirs au but. Un exercice sur lequel excellent les hommes de la CUA grâce à son portier. L’USCAR gagna alors cette séance par 4 tirs au but à 2.

Des regrets, le COSFA en avait car après avoir été mené au score sur une tête anodine de Ronald (11), les militaires parviennent à revenir peu avant la pause grâce à un superbe but de Safidy (44).

La partie s’anima véritablement sans grand résultat puisque les deux formations se neutralisèrent sur un score de parité de 2 à 2 à l’issue des 120mn.

Bien évidemment, la partie de roulette russe est favorable à l’USCAR qui s’était déjà préparé dans les tirs au but. Une technique payante pour Raux Auguste qui a exhorté sa troupe des bancs, pour en arriver à cette séance. La demi-finale avec son ancienne équipe en l’occurrence l’Adema promet des étincelles.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.