Volley-ball – Championnats de Madagascar : Stef’Auto et GNVB, patrons incontestés

Samedi à Toliara, la Gendarmerie Nationale Volley-ball (GNVB) chez les hommes, et Stef’Auto du côté des dames, ont confirmé une  fois de plus que pour le moment, aucune équipe locale ne peut mettre à mal leur hégémonie.

Les années passent, mais les champions restent les mêmes. Sans surprise, les deux meilleures équipes du pays depuis une décennie n’ont pas fait dans la dentelle pour s’offrir le titre national.

Victoire au tie-break. La finale féminine a été indécise jusqu’au bout, car il a fallu passer au tie-break décisif. Une finale électrique disputée dans un gymnase pourtant dépeuplé. Venu pour conserver son trophée, Stef’Auto de Toamasina a eu tout le mal du monde pour s’offrir son onzième titre national face à une formation du Bi’AS plus déterminée que jamais.  Stef’Auto a cette fois dû s’employer à fond. Elle a connu des sueurs froides en remportant le premier set, 27-25. Les Elia et camarades ont remporté la première manche, mais elles n’ont pas pu maintenir leur lancée lors du deuxième et troisième set, remportés par Bi’AS 26-24 et 25-21. En danger, les volleyeuses de Didier Sely ont redoublé d’effort pour recoller au score en s’offrant le quatrième set (25-11). Plus expérimentée, l’équipe de Stef’Auto a remporté le tie-break décisif, 16 à 14.

7e titre. Chez les hommes, l’on a eu droit à un remake de la finale 2017 remportée par la GVNB. Cette formation n’a laissé aucune chance à la CNaPS Sports volley-ball. Tout le monde pensait que ce match allait être serré jusqu’au bout, et que peut-être le dénouement de la partie se jouerait au tie-break. Il n’en fut rien. L’équipe entraînée par Honoré Razafinjatovo a tout simplement été intraitable face aux Caissiers, en étant dans tous les bons coups. Les joueurs de la CNaPS ne semblaient pas être dans le match et n’ont jamais trouvé les bonnes formules pour contrecarrer les velléités adverses. Les Andry Be et compagnies se sont imposés en trois manches, 25-12, 25-22 et 25-21. Ils étaient sur la voie royale pour remporter ce septième sacre d’affilée.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.