Bodybuilding – Titan Cup : 5 Malgaches à l’assaut de La Réunion

Les cinq bodybuilders avec Vernier Georges, hier, à Ampasamadinika

Avec une préparation qui s’étale sur un an, les représentants malgaches comptent se démarquer au Gymnase Michel Debré de Saint-André de la Réunion.

Vingt quatre heures avant leur départ, les cinq bodybuilders malgaches engagés au Titan Cup prévu se dérouler au Gymnase de Saint-André de la Réunion ce 27 octobre prochain au Complexe ont été présentés officiellement, hier, à Ampasamadinika. Les Zoe Pradellain (-70 kg), Tolotra Rabarinjaka (-70 kg), Joseph Randrianomenjanahary (-95 kg), Fortunat Joseph Andriantsilavina (-85 kg) et John Mario alias Big Man (-80 kg) sont prêts à en découdre avec les bodybuilders de la Réunion, de Maurice, des Seychelles, des Comores et des Maldives. « Les différents tournois à domicile dont Big Tana, Body Perfect le Big Mada ont servi de tests de sélections pour le directeur technique national. Ils sont tous les meilleurs dans leur catégorie de poids respective » a déclaré, Vernier Georges, président de la commission bodybuilding au sein de la fédération malgache d’haltérophilie, également chef de délégation. Face aux autres adversaires, les bodybuilders malgaches ont entamé une longue préparation. « Lors des précédents tournois, j’ai constaté que les Seychellois et les Réunionnais évoluent d’un cran au-dessus. Pour ce faire, on a bien planifié notre calendrier d’entrainement qui s’étalé pendant un an. En bodybuilding, la régularité est très importante dans la construction musculaire » a fait savoir, Big Man. Lui qui a déjà remporté la deuxième place en 2014, 2015 et 2016 au niveau régional. Les bodybuilders eux-mêmes ont pris en charge leurs frais de déplacement. Après ce championnat de l’Océan Indien à La Réunion, ces bodybuilders mettront le cap en Thaïlande aux Championnats du monde de la discipline du 10 au 17 décembre.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.