Jubilé de Clément Rabary : Une grande fête sur un air de retrouvailles !

Clément Rabary et la Directrice du Cabinet du MJS, Anny Andrianaivonirina, ont donné le coup d’envoi de la fête

Pari tenu pour notre confrère Clément Rabary qui a célébré avec faste le jubilé marquant les 35 années de journalisme sportif, samedi au Big Room de l’Hôtel Le Paon d’Or. Une très grande fête où il a convié tous ses amis autour d’un buffet chinois dont la renommée n’est plus à faire.

Parfait ! Le jubilé de Clément Rabary l’était pour ses 200 convives venus honorer ce qui devait constituer un pot d’adieu après de bons et loyaux services mais finalement il a décidé de ne pas encore raccrocher les crampons malgré le poids de l’âge à 63 ans. « Je continuerai encore ce métier qui m’a tout donné tant que j’y prends du plaisir », avoue t-il non sans une certaine émotion somme toute compréhensible, entouré de toute sa famille au grand complet dont ses sept petits-enfants. Et il s’en explique.

« Je suis heureux et honoré de la présence de tous mes amis auxquels j’adresse mes remerciements les plus sincères, à commencer par Jeremy Rabesahala, le directeur exécutif qui était venu avec la grande famille de Midi Madagasikara dont le Directeur de Publication et de la Rédaction, Olivier Rasamizatovo qui a largement contribué à la réussite de ce jubilé au même titre que d’autres amis que je citerais dans le désordre dont Anny Andrianaivonirina, directrice de cabinet qui représentait le ministre des Sports Faratiana Tsihoara en mission en Algérie mais également la grande famille de la CNaPS qui a délégué ses deux fers de lance du club de supporters en l’occurrence Rica et Sahondra qui pour peu, auraient entonné leur chanson fétiche « Inona ny tarigetra. Un grand merci également à tous les clubs présents dont JET Mada, l’ASCUT de Mbola Rajaonah, l’AS Adema et surtout les anciens du FC BFV représentés par

Le Directeur exécutif de Midi, Jeremy Rabesahala entouré de sa mère et de sa fiancée
Le doyen des entraîneurs de basket, Ratafia, aux côtés de Toussaint Rabesahala, Norosoa Andriamahazo, Hary et Sylvain Razafimandimby ainsi que Olivier Rasamizatovo

Tipe, Ralida, Roro et Clément, avec qui j’ai découvert l’Afrique dans sa quasi-totalité, d’Ouganda en Algérie en passant par le Nigéria et la Zambie. S’il y a une présence qui m’a fait réellement chaud au cœur c’est d’avoir vu le petit frangin à Stéphane Jacob, le Général Sylvain Razafimandimby et son épouse. »

« Mention spéciale pour la fédération malgache d’athlétisme conduite par la présidente Norosoa Andriamahazo aux côtés de deux grands champions notamment le triple sauteur Toussaint Rabenala, et le hurdler Hubert Rakotombelontsoa, ainsi que pour la ligue de football Analamanga dont Tota Henintsoa Rakotoarimanana, l’ancien SG de la fédération de rugby, Johary Rakotondramboa, sans oublier la grande famille de la pétanque avec l’ancien président de la fédération, Gérard Naturel, mais aussi les deux présidents des vétérans, le Colonel Vololona et Nirina,  et les deux représentants du BIC Ambohimahasoa du Dr Zozo Rakotovazaha avec les champions Mihaja et Mamy Ronaldinho.

Je ne saurais terminer mes propos sans adresser mes plus vifs remerciements à mes anciens amis d’il y a 20 ou 25 ans dont Salomon Ravelontsalama, Solofo Ratsifandrihamanana, Naina Rabearivony et Val Andriamahaitsimiavona qui ont été de la fête. Merci encore ! »

TH

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire