CCCOI-Handball : Club malgache entre défaite et réussite

« As Tsiky » s’est inclinée face au club « Tamponnaise mauricienne ». Même si les coéquipières de Zaina Momed ont mené le score à la première période, elles n’ont pas conservé cette avance, à cause de manque de concentration. C’est un des problèmes de l’équipe malgache en général et d’« As Tsiky » en particulier. D’ailleurs, le sélectionneur de ce club constate cette faiblesse. La jeunesse est un atout, mais parfois une faiblesse. Si « As Tsiky » a écrasé l’équipe seychelloise, c’est grâce à la force d’une jeunesse déterminée. Mais il ne faut pas non plus  confondre vitesse et précipitation. Hier, la tension entre joueuses était tendue. Alors, les Mauriciennes ont pris l’avantage. Toutefois, les joueuses de Riri ont donné le  maximum, mais elles n’ont pas trouvé leur énergie comme celle de mardi dernier. « Les Mauriciennes ont la même phase de jeu que celle d’ « As Tsiky », mais je trouve que notre équipe n’était pas dans leur jeu habituel. Cela a permis aux Tamponnaises d’enfoncer le clou » a affirmé un adepte de handball. Une courte défaite pour les uns, une déception pour les autres, « As Tsiky » a essayé, mais le score n’était pas de leur avantage. « Il y a des jours avec, il y a des jours sans, comme disait Blondine Herivelona, la joueuse qui a mis corps et âme pour réduire le score, nous allons essayer de prendre en compte tous ces problème afin de pouvoir améliorer la performance ». Le score final est de 22 buts à 17 en faveur des Mauriciennes.

Quant à l’équipe de THBC, elle remporte une victoire hier face à l’équipe seychelloise 23 buts à 9. Claudia Soa et ses partenaires ont totalement étouffé les Seychelloises. Trop lente au contre-attaque,  « Cap Sister » s’est fait battre facilement par le club malgache. Certes, THBC a creusé l’écart, mais l’équipe de Soa a du mal à contrôler son jeu à la première période. Il a fallu attendre trois minutes, pour qu’elle marque leur premier but. Au total, les chouchous de Seth Ramiandrasoa n’étaient pas décisives, les joueuses de Riri n’étaient pas au top de leur concentration.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. La tamponnaise est une equipe reunionnaise. Il n’y a pas d’équipe féminine mauricienne à la CCOi.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.