Champions League : Quelles sont les chances de qualification de Lyon ?

Jacaranda

La plus prestigieuse des compétitions regroupant les clubs européens, la Ligue des Champions va tout doucement vers l’épilogue de sa phase de groupe. Cette compétition donne beaucoup de plaisirs aux amoureux du football. Le suspense est au rendez-vous et vous y trouverez le genre de plaisir que procure par exemple le fait de jouer sur Casino777. Pendant que certains clubs ont validé leurs tickets pour les phases à élimination directe, d’autres se compliquent la tâche et ont du mal à vite s’extirper. C’est le cas de l’Olympique Lyonnais, qui a loupé l’occasion d’obtenir sa qualification face à Man City (score final 2-2 avec un doublé de l’international ivoirien Maxwell Cornet) avant la dernière journée. Néanmoins, les Gones ont encore une dernière carte à jouer contre le club ukrainien du Shakhtar Donetsk le 12 Décembre prochain.

 

L’état des lieux !

 

Logés dans le groupe F en compagnie du club anglais de Manchester City, du Shakhtar Donetsk et du club allemand d’Hoffenheim, Memphis Depay et les siens se sont rendus tout seul, la tâche difficile. Auteur d’une victoire (contre Man City 1-2 ) et surtout de quatre nuls en cinq sorties, le club Rhodanien a raté plusieurs occasions de vite faire la différence. Explosif en attaque (11 buts marqués) mais défaillant en défense (10 buts encaissés), l’OL doit vite corriger le tir avant le « match décisif » contre son poursuivant direct. À l’étape actuelle des choses, Pep Guardiola et ses hommes sont leaders et déjà qualifiés avec 10 points, Bruno Genesio et ses poulains sont deuxièmes avec 7 points, le portugais Paulo Fonseca et le FK Chakhtior Donetsk sont 3è avec 5 unités au compteur. La dernière place est tenue par la modeste formation du TSG 1899 Hoffenheim 3.

 

Les chances de qualifications de l’OL !

 

 

Une place reste encore à pourvoir dans ce groupe. Il s’agit de celle pour la deuxième place. Lors de la sixième et dernière journée de groupes, l’OL va faire un périlleux déplacement dans le stade Metalis pour affontrer Shakhtar Donetsk. Deux points séparent les deux équipes. Une défaite du club français l’élimine automatiquement car il se verra doubler par les Ukrainiens.

 

Pour éviter tout calcul, le club présidé par Jean Michel Aulas doit s’imposer (pour prendre le leadership du groupe espérant une défaite des Citizens) ou à défaut obtenir le point du match nul en Décembre prochain. Mais les « Mineurs » (surnoms des joueurs du Shakhtar Donetsk) ne pensent pas se laisser faire. Du lourd en perspectives.

 

 

L’OL est un habitué des exploits en LDC !

 

 

Auparavant les Lyonnais avaient réalisé d’intéressantes choses en LDC. Même s’ils ont toujours eu du mal au second tour, les Gones se sont qualifiés au second tour des précédentes éditions de la coupe aux grandes oreilles, et cela de bien belles manières. Lors de la saison 2006-2007, grâce aux brésiliens Fred et Tiago, l’OL a battu au Stade Gerland, le redoutable Real Madrid d’entre temps.

 

Sous la houlette de Gérard Houllier, le club champion de Ligue 1 cette même saison a terminé leader de sa poule alors qu’elle n’était pas partie en posture de favori. En 2011/2012 ce fut encore plus difficile et l’équation compliquée à résoudre. Dans le groupe du Real Madrid, de l’Ajax Amsterdam et du Dynamo Zagreb, l’OL qui a mal démarré sa campagne, a terminé au deuxième rang grâce à son étincelante victoire 1-7 face aux Croates. Gomis par quatre fois, Lisandro Lopez, Gonalons et Briand ont été les sauveurs de ce soir. Impossible n’est donc pas Lyonnais. C’est une génération comme celle de Juninho qui se prépare. La relève est donc assurée.

 

 

Une équipe faites de lions !

 

Avec l’effectif actuel de l’OL, les supporters français peuvent nourrir de très grands espoirs. Nabil Fekir, Moussa Dembelé, Bertrand Traoré, Maxwell Cornet, Ndombélé etc sont des noms, qu’il faudra crainte. Les Gones auront à cœur de soigner le bilan catastrophique des équipes françaises en coupe d’Europe cette saison. Les représentants de la Ligue 1 connaissent, en effet, une première partie de saison difficile à l’internationale.

Face à Junior Moraes, Taison, Maycon l’Olympique Lyonnais trouvera-t-il les ressources nécessaires pour se qualifier au second tour ? Tout reste encore ouvert.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.