Pétanque : AS Pétanque gasy demande la démission de Béryl Razafindrainiony

Jacaranda
Eric Rassat, le président fondateur de l’AS Pétanque Gasy. (Photo Madaplus info)

Trop c’est trop ! C’est le cri de cœur des membres de l’AS Pétanque Gasy présidée par Eric Rassat et regroupant des boulistes au sein de la diaspora malgache en France qui demande la suspension du président de la fédération malgache, Béryl Razafindrainiony..

AS Pétanque Gasy et Eric Rassat n’ont pas non seulement saisi la brigade anti-corruption française mais il a également adressé une lettre au Premier ministre Ntsay Christian pour demander la suspension du président de Fédération Malgache de Pétanque, Béryl Razafindrainiony, aidé de son complice Jean Luc Razafindrabe dans des pratiques pas toujours très claires.

Règlements bafoués. Selon toujours cette lettre de l’AS Pétanque Gasy au PM Ntsay Christian, les deux hommes font venir chaque année, des boulistes malgaches en France moyennant une participation financière en liquide et un pourcentage sur les gains lors des compétitions en France.

Jean Luc Razafindrabe se charge de leur trouver des clubs en bafouant dans la foulée les dispositifs réglementaires interdisant une double appartenance.

C’est ainsi que Tiana Laurens Razanadrakoto et Radotiana Rajaobelina sont licenciés au Club de Sallanches Pétanque tout en étant respectivement licenciés au FAM Ambohipo et à l’UNOH Antsirabe.

Et l’exemple s’étend à une vingtaine de boulistes dont l’écrasante majorité se trouve en situation irrégulière. Une entorse qui a obligé en quelque sorte, l’Ambassade de France à Tana de refuser des demandes dont celle de Tita Razakarisoa censé être le quatrième joueur aux Masters de 2018.

Malgré la caution de la fédération malgache et donc de Béryl Razafindrainiony, la France s’arroge le droit de vérifier à fond chaque dossier et d’exiger avec fermeté un retour au pays.

Ces mesures vont-elles suffire pour arrêter l’hémorragie ? On ne pense pas. Et c’est la raison qui explique la demande d’Eric Rassat de vouloir changer de dirigeants. L’idée est d’agir à la base même de ces départs successifs des boulistes malgaches.

Clément RABARY

Blueline Air Fiber

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Bonjour, cela ne vous convient pas Mr RABARY que la FRANCE s’ARROGE ????? LE DROIT (Son droit) , encore heureux que la FRANCE decide qui elle souhaite chez elle , les Magaches ne sont pas des dangereux ‘terroristes’mais, lorsque les Francais arrivent a IVATO ne sont ils pas controles ?, donc CHOISISSEZ vos mots avant de sortir ce genre d’ expression. Bonne lecture et reflexion . VELOMA

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.