Pétanque : Pari tenu pour BIC Ambohimahasoa

Jacaranda
Le Dr Zozo Ruchet Rakotovazaha a largement rempli son contrat avec ce concours organisé à Ankatso.

Le concours de pétanque organisé par le Bouliste Club Ialatsara Ambohimahasoa a remporté un vif succès durant le week-end au boulodrome d’Ankatso.

Il y avait du monde pour honorer l’invitation du Dr Zozo Rakotovazaha, le président fondateur du BIC avec bien évidemment comme à son habitude des boules de compétition de marque parmi les nombreux prix offerts par ce mécène pas comme les autres.

Le cas Nanah. La passion aidant, le concours organisé par Ambohimahasoa vise à contenter tout le monde. Et c’était bien le cas même si les vétérans affichaient quelques grincements de dents après la qualification de Nanah qui était pourtant au Mondial de Canada. Comment un membre de l’équipe nationale senior qualifié pour le championnat du monde 2018 peut-il prendre place parmi les vétérans même s’il a l’âge requis ?

C’est la question que bon nombre de vétérans se posaient bien avant le coup d’envoi de samedi. Et quand Nanah est de surcroît associé à Ndrema, un ancien membre de l’équipe nationale et plusieurs fois champion de Mada, on savait que la finale ne peut pas échapper aux deux hommes qui portaient les couleurs du VESPA.

Les vainqueurs avec Dr Zozo Rakotovazaha.

Le mondialiste Rado. Une finale vite faite, bien faite et bouclée en un rien de temps avec une victoire de 13 à 7 devant l’ancien président de la ligue d’Analamanga, Sôla, et Yves Michel de la JIRAMA.

Chez les dames, la paire du BIC composée de Mialy et Malala, a joué de malchance devant l’équipe du 3FB avec les vice-championnes du monde, Cicine et Hasina en s’inclinant par 7 à 13.

Chez les seniors, l’autre mondialiste Rado fut associé à Mamy Mainty et Bond pour former une équipe du BIC Ambohimahasoa. Une association qui venait à point nommé pour battre une excellente formation composée des champions du monde chez les juniors avec Bolo, Fy et Judicael. Le score de 13 à 7 reflète peu la physionomie de cette finale d’une rare intensité. Mais c’est tant mieux pour le spectacle qui honore le club d’Ambohimahasoa qui a voulu ratisser large en choisissant de tenir son rendez-vous annuel à Tana.

Clément RABARY

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.