Tennis- Championnats d’Afrique australe : Trois médailles d’or dans l’escarcelle malgache !

Jacaranda

Très belle moisson pour la délégation malgache en Namibie lors des championnats d’Afrique australe de tennis chez les moins de 14 et 16 ans.

Madagascar termine en effet à la première place devant respectivement le Zimbabwe et l’Afrique du Sud. Avec la manière si on se réfère à cette finale malgacho-malgache des moins de 14 ans filles où Randy Rakotoarilala s’est imposée devant Miotisoa Rasendra en deux sets (6/4 ; 6/1).

Du coup, les deux filles se qualifient pour les championnats d’Afrique qui vont se tenir en Afrique du Sud au mois d’avril.

Un score d’anthologie. Les protégés du président Stéphane Rakotondrainibe ne sont pas arrêtés à cette belle démonstration des filles car Toky Ranaivo a aussi fait parler la poudre chez les garçons de moins de 16 ans. Il a véritablement fait sensation en venant à bout du numéro Un sud-africain Carl Roothman, et en prenant d’emblée le premier set sur un score d’anthologie de 6 à 1. Une gifle dont ne s’est jamais remis le Sud-Africain qui revenait certes par 6 à 2 au second set. Mais c’était du reculer pour mieux sauter pour Toky Ranaivo qui prenait le tie-break par 10 à 7.

En double, la paire malgache, Mialy et Narindra Ranaivo  ont également gagné la finale des moins de 16ans en battant la Zimbabwéenne Rufaro Magarina et la Sud-Africaine Kelly Arands en deux sets (7/5 ; 6/4).

Par contre le double malgache en U14 a été moins chanceux puisque Mahefa Rakotomalala et Finoana Rakotomalala se sont inclinés en finale devant Leo Matthyser de l’Afrique du Sud et Benedict Badza du Zimbabwe.

Avec trois médailles d’or et une d’argent, la délégation malgache conduite par le DTN Dina Razafimahatratra rentre au pays avec la satisfaction du devoir accompli. Reste à attendre que le nouveau ministre des Sports fera tout pour aider le tennis malgache après cette belle démonstration. Croisons les doitgs !

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.