Judo – Coupe de Madagascar : Sur une belle rampe de lancement !

L’Antsirabéenne Natacha Razafindrakalo a fait une entrée réussie parmi l’élite.

Le judo est en train de retrouver de belles couleurs. C’est ce qui ressort de la Coupe de Madagascar de jeudi, au gymnase d’Ankorondrano, bien trop petit pour contenir toute une foule de passionnés.

Contrat réussi pour le président Siteny Randrianasoloniaiko  pour cette Coupe de Madagascar qui a permis  de montrer une grande famille du judo retrouvée avec notamment l’implication de tous les anciens qui non seulement font partie de l’encadrement technique mais lancent dans la foulée leurs enfants pour former une relève qui ne va pas tarder à faire parler d’elle.

Nouvelles têtes. C’est le cas notamment de Lucas Rasoanaivo Razafy, le fils du grand champion Luc, qui a montré qu’à 16 ans, il a tout le potentiel pour réussir.

Le fils  d’Yves Ravelojaona, l’icône du judo de l’ESCA, du nom de Rayn n’était pas loin mais il lui faut quelques réglages avant de prétendre rivaliser avec les ténors actuels.

La grande satisfaction est ce constat de voir de nouvelles têtes s’imposer au plus haut niveau. Cette fois, on ne verra pas les traditionnels duels entre Tana et Toliara car il y des champions dans les quatre coins de l’île pour ne citer que Natacha Razafindrakalo (-48 kg) de Family Judo Antsirabe ou encore le Fianarois qui tire chez les moins de 100kg, Rabenony sans oublier Oméga (-70kg) de Moramanga.

Authentique leader. Des exceptions qui  confirment si besoin est du progrès du judo même si on assiste encore à une domination de l’ESCA et du Club Capricorne School qui véritablement a réalisé un pas de géant sous la férule de l’entraîneur Elie Norbert et un authentique leader en la personne de Nazir (-66kg).

Cerise sur le gâteau, le Premier secrétaire de l’Ambassade du Japon a annonce publiquement samedi le soutien de son pays aux judokas malgaches dans le cadre de sa préparation pour les Jeux des Iles mais surtout pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Mais l’une ne va pas sans l’autre car pour espérer participer aux Jeux Olympiques, les Malgaches doivent passer obligatoirement par les qualifications. Autrement dit, cela oblige la fédération à mettre les bouchées doubles et qui va tenir les championnats de Madagascar seniors  le 5 avril prochain au même gymnase d’Ankorondrano.  Selon les explications du SG de la FMJ, Saïd Bruno Eric, ce sommet national senior  est ouvert, contrairement à ce que son nom l’indique, à tous les judokas de plus de 15 ans.

En attendant voici donc les vainqueurs de cette première coupe de Madagascar :

Dames

-48 kg : Razafindrakalo Natacha (Family Judo Antsirabe)

– 52 kg : Andriamifehy Murielle (ESCA)

– 57 kg : Andriamifehy Mihanta (ESCA)

– 73 kg : Oméga (Alaotra Mangoro)

Hommes

– 60 kg : Nazir (CCS)
– 66 kg : Match nul entre Rambeloson Lita (ESCA) et Tolinantenaina Marco (CCS)

– 73 kg : Randrianasolo Lova (St Michel)

– 81 kg : Ranaivoarisoa Fetra (ESCA)

– 90 kg : Ralitera Ricky (ESCA)

– 100 kg : Rabenony (Fianar Judo Club)

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.