Présidence de la FMF : Arizaka Rabekoto Raoul candidat !

Jacaranda
Avec de l’amour et un cursus hors normes, Arizaka Rabekoto Raoul a vraiment tout pour être un très bon président de la FMF.

Les élections pour le poste du président de la Fédération Malgache de Football auront lieu juste après la Coupe d’Afrique des Nations 2019 en Egypte. L’ancien premier vice-président de la FMF et non moins membre élu au sein d’une commission de la Confédération Africaine de football en l’occurrence Arizaka Rabekoto Raoul n’attendra pas tout ce temps et annonce haut et fort qu’il va se porter candidat à la présidence de la FMF. Il a en tous cas le profil avec en prime sa capacité à fédérer tous les acteurs du football mais également son aura sur la scène du football international où il se faisait beaucoup d’amis comme en atteste ce partenariat qu’il a noué avec le club de Montpellier Hérault Sport Club.

L’homme qui a énormément investi dans le football en étant derrière les sept titres de champion de Madagascar de la CNaPS Sport mais également comme étant un acteur décisif de la construction du Complexe sportif et culturel de Vontovorona avec un authentique stade aux normes internationales, s’en explique au cours d’une interview exclusive où il ouvre tout simplement son cœur.

Midi Madagasikara : Tout le monde attend de vous que vous vous présentiez aux élections pour le poste du président de la Fédération Malgache de Football. Où en êtes-vous ?

Arizaka Rabekoto Raoul : « C’est vrai que beaucoup de personnes me sollicitent pour que je me porte candidat à la présidence de la FMF. Etant logique avec moi-même avec cette passion pour le football qui m’anime depuis des décennies, je vais me présenter pour la seconde fois après avoir raté de très peu l’AGE de Fianarantsoa en 2010. Mais je ne m’en formalise pas surtout que c’est Ahmad qui fut élu et avec qui je m’entends très bien et avec qui je suis resté ami. Maintenant qu’il est à la CAF, je pense qu’il mérite notre soutien. On devrait même être fier d’avoir un Malgache à la tête de cette institution. »

Midi : Votre amitié avec le président Ahmad explique donc votre engagement et votre volonté de diriger la Fédération malgache ?

A.R.R. : « C’est vrai mais il y a aussi autre chose notamment le fait de savoir que mes idées et mes convictions pour développer le football malgache rejoignent les déclarations du président Andry Rajoelina quand il promettait de mettre en place des académies dans les faritany et qu’il va tout faire pour aider le sport de haut niveau. C’est réconfortant d’entendre de telles promesses et qu’en agissant en symbiose avec de telles idées, le football malgache fera partie des meilleurs en Afrique.

Avec la CAF et l’Etat à mes côtés, je suis confiant en tous cas pour l’avenir de notre football. »

Midi : Pouvez-vous développer davantage ce que vous entendez réaliser ?

A.R.R. : « Ma vision est simple. Il faut mettre en place des écoles de football mais en même temps trouver des partenaires étrangers pour pouvoir bénéficier d’un encadrement vraiment professionnel avec l’aide des cadres malgaches qui vont suivre des stages de perfectionnement.

Dans la foulée, il faut une vaste campagne de détection des jeunes joueurs qui ont du potentiel pour ensuite les intégrer dans un centre national où toutes les tranches d’âge sont représentées.

Et quand on dit détection à très grande échelle, cela suppose aussi l’organisation des championnats pour toutes les tranches d’âge et ne plus se contenter de ceux que confient les techniciens dans les écoles. En clair, il faut l’implication de tout le monde avant d’espérer vivre une nouvelle ère. Je suis en tout cas convaincu que le Président Andry Rajoelina va faire de son mieux pour mettre le football malgache sur orbite. Et c’est tout à son honneur.»

Propos recueillis par

Clément RABARY

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. IL FAUT DE PERSONNES QU’IL FAUT A LA PLACE QU’IL FAUT
    et non du bis repetita……. si on veut vraiment émerger ..
    Electeurs…réfléchissez bien…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.