Deuxième victoire pour l’AS Adema

Jacaranda
L’AS Adema affiche une belle santé pour cette saison 2019

La deuxième journée de la ligue des champions disputée hier, à Toamasina, a permis à l’AS Adema de confirmer tous les biens qu’on pensait de l’équipe.

Après sa victoire du premier jour contre « Tia Kitra », Jonah et ses camarades ont pris une sérieuse option en battant l’autre prétendant à la qualification en l’occurrence le « Voromaherin’Ambatondrazaka » sur le score de 2 buts 1. Une très belle option pour l’AS Adema qui n’a plus qu’à gérer les deux derniers jours où seul le JET Mada pourrait lui tenir tête car le Club M Analanjirofo, battu hier par « Tia Kitra » par 1 à 0, ne peut espérer battre les gars d’Ivato.

La seconde place qualificative se joue désormais entre le JET Mada, « Tia Kitra » et Voromahery.

A Toliara, le COSFA est train de connaître une entame très compliquée car après avoir été battu par le FC Ilakaka par 1 à 0, au cours du premier jour, il a été tenu en échec par le 3FB sur un score nul et vierge.

Le 3FB déjà vainqueur du DCF sur le score de 4 buts à 1 reste en tête du groupe tuléarois devant le FC Ilakaka qui a gâché ses chances en étant tenu en échec par VFM (0 à 0).

Le DCF a réalisé la bonne opération d’hier en venant à bout de l’AS Rohondroho par  1 à 0. Du coup, l’équipe championne d’Anosy termine à la dernière place de ce groupe de Toliara.

A Fianarantsoa, la CNaPS Sport reste en tête après sa nouvelle victoire de 5 buts à 1 face à l’AS FITAFA. Elle n’est pas pour autant sortie d’affaire car ses plus sérieux rivaux ont tous gagné. D’abord Zanakala qui s’est imposé avec de la marge, 8 à 0, devant JOFAMA. Ensuite le FC Vakinankaratra qui reste en course avec une seconde victoire de 2 buts à 1 face au FC Grand Sud.

Maintenant que le trio de tête a fait le tour, les prochaines journées à Fianarantsoa s’annoncent somptueuses car les trois équipes vont devoir se battre.  Et c’est tant mieux pour le spectacle même devant le public d’Ampasambazaha un tantinet chauvin. Mais à la guerre comme à la guerre, le camp de la CNaPS a décidé de venir massivement pour contrer les fougueux spectateurs fianarois. Logique car il y a la qualification au bout.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.