Semi-marathon – Championnats nationaux : Mampitraotse et Seheno Raharinirina sacrés

Jacaranda
Le podium féminin avec la présidente de la FMA, Norolalao Andriamahazo.

Les championnats de Madagascar de semi-marathon 2018 se sont déroulés à Antsirabe, sur un parcours très propice aux performances. L’athlète du Cospn, Mampitraotse  s’est imposé chez les hommes. Seheno Raharinirina a devancé ses rivales en s’offrant son premier  titre national.  

C’est allé vite, très vite pour Mampitraotse. En menant la course en tête, cet athlète du Cospn Boeny a remporté facilement la victoire en signant un chrono de 1h 07 mn 17 sec. Juste après 5 km après le coup d’envoi de la course, il s’est détaché du peloton et arrive à garder cette distance jusqu’à la fin. « J’ai entamé une préparation continue et cela a payé. C’est ma troisième victoire de la saison après celle du 3000 m sur piste le 2 février et le cross-country le 16 février à Fianarantsoa. Je peux dire que j’ai bien commencé la préparation des Jeux des Iles à l’Ile Maurice » a déclaré le champion de Madagascar. A Maurice, il défendra son titre aux 10000 m et sera également engagé au semi-marathon et au 5000 m.  Le public d’Antsirabe s’attendait beaucoup du duel entre Mampitraotse et Hajanirina. Mais, le militaire du Cosfa a dû se contenter de la 2e place avec un temps de 1 h 09mn 18sec. Son coéquipier Hervé Patrick complète le podium avec 10 secondes de retard, 1 h 09 mn 28 sec. Fulgence Rakotondrasoa échoue au podium.

Nary et Fred, les deux photojournalistes inconditionnels de la course de fond.

Premier sacre. Chez les dames, Seheno Raharinirina du 3FANS a créé la surprise en surclassant les favorites de l’épreuve. Elle a attendu le 10e kilomètre   pour placer une accélération infernale. Elle était en tête et se détache de ses adversaires. Seheno est créditée d’un chrono de 1 h 29 mn 29 sec. « C’est mon premier sacre national après la 3e place remportée en mois d’octobre au semi-marathon organisée par la fédération en remplacement  d’un marathon. Pour l’heure, j’ai les yeux rivés sur les Jeux des Iles » a expliqué, la nouvelle reine du semi-marathon. La seconde place est revenue  à Olivia Rabemihoatra de la CNaPS avec un chrono de 1 h 31mn 13 sec devant Fenosoa Razanajanahary de l’AS PTT avec 1 h 32 mn 55 sec. Comme annoncé, ces joutes nationales ont servi aux techniciens au sein de la FMA de confirmer les places des athlètes pour les courses à longue distance. Du côté des juniors, Tanteraka Diariniaina du 3FANS (1h 38 mn 11 sec) et Michael Tojoniaina de l’ASPTT (1h23 mn 30 sec) ont été sacrés respectivement chez les filles et les garçons.

Regroupement. Pour l’heure, la FMA attend le coup d’envoi officiel du regroupement initié par l’Etat à quatre mois des jeux. Comme en sport, il n’y aura pas de miracle, le clan malgache va récolter les résultats dignes de la préparation. « Pour le regroupement des présélectionnés, l’Etat a limité la liste à 40 ce qui est insuffisant, nous demandons une liste de 52 athlètes » a insisté, Tsiry Manantena Rakotomalala, directeur technique national. A Antsirabe, les athlètes ont donné le meilleur d’eux-mêmes vu que l’enjeu était de taille. 105 athlètes licenciés et non licenciés ont participé à la course issus de 6 ligues régionales à savoir Analamanga, Itasy, Atsimo-Andrefana, Boeny, Diana et Vakinankaratra, hôte. Des courses de relais inter-établissements réservées aux minimes et interclubs pour les cadets ont été organisées. « Nous remercions nos partenaires à savoir Star à travers Eau-Vive, Telma, Socolait de nous avoir soutenu durant ces sommets nationaux et pour ceux à venir » a conclu, Norolalao Andriamahazo, présidente de la fédération malgache d’athlétisme.

T.H

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.