Football – CAF : Ahmad est en possession de visa pour les Etats-Unis

Jacaranda
La copie du visa d’Ahmad pour les Etats-Unis.

Les informations sur le refus de visa du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad ont fait l’effet d’une bombe sur la toile. Un responsable au sein de cette instance continentale a confirmé qu’il a bel et bien eu son visa pour les Etats-Unis.

« Le patron du foot africain devait se rendre à Miami pour la session du 15 mars. Mais l’administration américaine ne lui a pas délivré de visa. Une information confirmée à rfi.fr par la CAF et que cette dernière peine à expliquer. D’autant que les relations entre la FIFA et les Etats-Unis se sont apaisées depuis que les Américains, les Canadiens et les Mexicains ont obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2026 » telle est l’information publiée sur le site de rfi.fr. La confirmation de la directrice de la Communication de la CAF sur BBC également a pris le caractère officiel de cette information. “Je confirme l’information“, a déclaré à la BBC une porte-parole de la CAF, Nathalie Rabe, ajoutant qu’elle ignore la raison pour laquelle, le visa a été refusé à Ahmad. Cette information a été très vite reprise par tous les sites d’informations surtout malgaches. Nous avons essayé de contacter le directeur de la CAF basé à Mahajanga, Stanislas Rakotomalala, il a réitéré que le numéro Un du football africain a bel et bien eu son visa. «  Il a eu un visa à entrées multiples valable du 14 mars au 12 juin 2019 », a-t-il déclaré. Ce jour et demain, les hauts dignitaires du football mondial se réuniront au Ritz-Carlton Coconut Grove Hôtels de Miami, aux Etats-Unis. Plusieurs points seront débattus surtout de la Coupe du monde 2022 au Qatar à 48 équipes au lieu des 32 prévues. Actuellement, la CAF n’aura droit qu’à cinq représentants, le mondial à 48 équipes permettrait au continent africain d’aligner neuf ou dix représentants.

Recueilli par T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.