Sénégal- Madagascar : Les Barea intensifient leur préparation

L’avenir des Barea dépend du résultat de leur match de ce soir à Thiès où ils affrontent le Sénégal. Pour le prestige mais aussi pour se forger un bon moral avant d’entamer la Coupe d’Afrique des Nations au mois de juin.

La forme du moment aidant, Nicolas Dupuis semble avoir pris sa décision pour son onze de départ. C’est du moins ce que laisse transparaître la dernière séance d’entraînement d’hier où le moral de la troupe est au beau fixe. Logique car face à une formation constellée de stars, les Barea n’ont rien à perdre et tout à gagner.

Mauvaise pelouse. Et n’oublions pas que les Lions de la Téranga ont été tenus en échec au match aller sur un score de 2 à 2. Un demi-échec que les Sénégalais mettent sur le compte d’une mauvaise pelouse et que pour cette fois, au stade Lat Dior de Thiès, le Napolitain Kalidou Koulibaly et ses camarades entendent mettre le paquet.

Facile à dire qu’à faire devant une défense malgache que Dupuis a remanié puisque de toute évidence, il fera entrer le Lyonnais Jeremy Morel et laisser le Rémois Thomas Fontaine sur le banc. Un choix évidemment tactique car devant des Sénégalais férus aux coupes européennes, il a besoin d’un guerrier de la trempe de Bapasy Razakanantenaina pour déstabiliser les attaquants adverses.

Sur les flancs, c’est presque hermétique avec Jerôme Mombris à gauche et Romain Métanire à droite.

Nouveau palier. Il y a ensuite un premier rideau défensif avec Ibrahim Amada e Marco Ilaimaharitra et ce malgré la grande forme d’Abel Anicet Andrianantenaina.

Devant et en l’absence de Bolida qui purge une suspension à la suite de ses deux cartons jaunes, c’est le trio Voavy Paulin, Njiva Rakotoarimanana et Carolus Andriamahitsinoro puisque Faneva Ima Andriatsima est seul en pointe.

Le seul problème reste, ce choix d’Ibrahima Dabo, préféré à Leda Randrianasolo dans les buts. On a encore en mémoire la prestation de Dabo face aux Soudanais, mais comme il a depuis rejoint les rangs des Réunionnais de la Saint-Pierroise, on espère qu’il a pu franchir un nouveau palier.

Comme il sait que sa CAN dépendrait de ce qu’il est en mesure d’offrir dans ce duel contre le Sénégal, on pense qu’il va se surpasser même si cela risque de ne pas suffire devant des Lions affamés. Puis après tout, « impossible » n’est pas malgache.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Avec internet on lit facilement ce que disent les autres.
    Suis au sénégal j habite thies ĺa ville ou doit se tenir senegal madagascar.
    J ai visité ce site juste par curiosité

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.