Centre d’entraînement : Tennis Performance Madagascar ouvre ses portes

Le centre sera opérationnel à partir de demain.

Les jeunes joueuses et joueurs ne seront plus obligés d’aller à l’étranger pour s’adonner à fond à leur passion. TPM veut devenir la référence dans la région Océan Indien.

Le centre d’entraînement de tennis de haut niveau, Tennis Performance Madagascar ouvrira ses portes demain 2 avril à Ambatoroka. Ce centre dispose de deux terrains en terre battue au sein d’un site sécurisé et verdoyant. Le lieu permettra aux futurs pensionnaires de mieux s’entraîner dans un environnement sain, calme, relativement isolé et à l’abri des regards. « Cela fait six ans que j’ai concocté ce projet. Pour moi, c’est un rêve qui est devenue une réalité », a souligné, Lala Razanamasy lors de la présentation du lancement de ce centre samedi à Ambatoroka. L’initiateur du projet bénéficie de plus de 30 ans d’expériences dans la petite balle jaune à l’étranger. Pour ce début, l’initiateur du projet vise déjà grand en se plaçant comme le centre novateur du pays et même de la région Océan Indien. Comme son nom l’indique, le TPM se focalise sur la performance de ses futurs pensionnaires. Et pour ce faire, une équipe dirigée par Lala Razanamasy, manager du lieu dispensera aux pensionnaires des entraînements techniques et biomécaniques, physiques tout en assurant la préparation mentale, le suivi diététique et médical. Comme on est à l’heure de la technologie, des analyses biomécaniques seront effectuées par le centre pour chaque joueur et joueuse. « Tous les détails seront travaillés ici pour ne citer que le cordage d’une raquette, la tenue vestimentaire, la semelle basket et entres autres», continue, Lala Razanamasy. En plus de cela, des tournées internationales seront au programme. « Le staff technique de TPM élabore avec chaque joueur un programme sur une certaine période afin de déterminer précisément le calendrier des tournois à effectuer tout en veillant à ce que les types de tournois soient en adéquation avec les objectifs établis. Il faut 10 ans pour la formation et l’encadrement d’un joueur avant d’entrer sur le haut-niveau », conclut le manager. Afin de faciliter les stages des pensionnaires à l’étranger, des partenariats seront noués avec des clubs français et européens. Une des attentes des jeunes joueurs et joueuses est d’évoluer sur la scène internationale. Grace à ses partenaires et son réseau à l’international, TPM pourra orienter ses pensionnaires sur la voie du sport universitaire aux Etats-Unis en intégrant des universités américaines à travers les bourses. Matio et Mahery Raoily sont les premiers pensionnaires du TPM. Pour l’heure, quatre coachs assurent l’encadrement des pensionnaires dont Ando Rasolomalala.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.