Football- Ligue des champions : Un somptueux JET Mada- Fosa au menu !

Jacaranda

La deuxième journée de la Ligue des champions malgache promet d’être très chaude avec ce beau duel en perspective opposant, samedi à Mahamasina, le JET Mada au Fosa Juniors Elite. Un combat de titans déjà décisif pour la suite surtout pour JET Mada qui n’a plus droit à l’erreur après ce nul concédé face à l’Ajesaia à Tsiroanomandidy.

JET Mada se sentira-t-il de taille pour battre Fosa Juniors Elite demain vers 14h30 à Mahamasina ? C’est toute la question que se posent les nombreux férus du ballon rond malgache impatients de voir ce Fosa dont on disait tant de biens et qui va pour la première fois, sortir de sa tanière du stade Alexandre Rabemananjara.

Un Lexa au sommet de son art. Le groupe majungais a-t-il retrouvé une certaine stabilité après l’arrivée de deux cadres du FC Vakinankaratra en l’occurrence le portier Fab et surtout le métronome de l’entrejeu Lexa dont on dit qu’il avait réussi à faire oublier Dax.

Vrai ou faux ? Toujours est-il que Jean Yves ou Dahery sans oublier Besna ont retrouvé le chemin des filets avec les services millimétrés de Lexa.

Le danger est donc réel pour JET Mada qui a maintenant intérêt à retrouver son jeu d’avant quand les deux buteurs des Barea Cosafa, Carlos et Tsito, parvenaient à déjouer tous les pièges dressés par leurs adversaires.

Un combat sous le signe des retrouvailles car les attaquants du JET Mada étaient dans la même équipe nationale malgache en Afrique du Sud que les défenseurs de Fosa notamment Baggio, Lolody et Théodin.

Pas de temps de jeu.  Les armes de JET Mada reposent en attendant sur Dôdy, le meilleur buteur du groupe, mais également du défenseur central, Tsalo, ainsi que le gardien Joma, intraitable devant l’Ajesaia depuis qu’on lui avait dit qu’il y avait une place à prendre chez les Barea car Dabo et encore moins Melvin souffriront de la comparaison avec lui. Reste à espérer que Nicolas Dupuis décidera enfin de voir le potentiel que regorgent les équipes locales surtout que nos expatriés sont loin d’être des foudres de guerre avec un lot composé par des grands noms qui n’ont pas, mais vraiment pas du tout, du temps de jeu dans leurs clubs respectifs.

Pour revenir à la seconde journée de la Ligue des champions, on notera aussi les retrouvailles entre le Zanakala et l’Ajesaia au stade d’Ampasambazaha. Un premier test sérieux en fait pour les Fianarois, auteurs d’une facile victoire devant le FC Ilakaka.

Maillon faible. L’AS Adema n’aura comme seul objectif que celui d’aller battre au stade Maître Kira le 3FB tuléarois. Une mission bien dans les cordes de Jonah et ses amis, mais sait-on jamais car avec l’aide du public et peut-être aussi de l’arbitre, du moins selon la version du club lésé comme cela, avait été le cas au cours de la finale locale face au COSTM, tout peut changer.

La CNaPS Sport après un nul contre l’Adema, aura à cœur de se rappeler à nos bons souvenirs en tentant de prendre les trois points face au FC Ilakaka que tout le monde qualifie comme le maillon faible de ce top 8.

Il faut toutefois se méfier de cette équipe qui a éliminé un certain COSFA lors des matches de poule à Toliara, et qui ne manque pas aussi de moyens avec des patrons sri-lankais. Et jusqu’à preuve du contraire, l’argent fait toujours le bonheur.  Surtout avec des billets verts…

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.