Stade Elgeco Plus : Une inauguration en grande pompe !

Jacaranda

S’agit-il de l’inauguration de la pelouse en synthétique d’un stade de football ou de la pose de la première pierre des travaux pour porter à 20.000 la capacité de cette nouvelle infrastructure ou un peu des deux ? Et peut-être aussi la capacité du parking qui a posé problème lors de la journée d’hier.

Quoi qu’il en soit la présence du président de la République, Andry Rajoelina, constitue une garantie comme quoi ce « Elgeco Stadium » situé sur le By-Pass au niveau d’Ambohijanaka, se fera aux normes internationales.

Huit couloirs. Le propriétaire des lieux en l’occurrence Alfred Randriamanampisoa n’est pas du genre à faire déplacer le Président Rajoelina mais aussi le ministre des Sports, Tinoka Roberto, sans avoir cette garantie comme quoi la construction de la tribune et des gradins se fera dans les meilleurs délais et pourquoi pas, tant qu’on y est, de porter à huit couloirs la piste d’athlétisme car les trois en place ne signifient pas grand-chose. A moins que cela soit juste fait pour embellir le décor et non pour servir l’intérêt des athlètes.

Hier, en tout cas, l’optimisme est de mise rien qu’à entendre le président Rajoelina rééditer sa volonté de vouloir servir le sport et la jeunesse. Conformément à l’IEM et à son « Velirano », le Président va tout faire et dans les plus brefs délais pour développer le sport malgache dans son ensemble. Et c’est encore mieux si l’objectif peut bénéficier de l’aide des partenaires locaux comme c’est le cas de ce « Elgeco Stadium »ou des pays amis.

TGV. En l’espace de quelques mois, le changement est déjà palpable avec la finition des travaux au stade de Barikadimy à Toamasina ou encore la réhabilitation de l’Académie Nationale des Sports désormais équipée d’une grande salle de musculation mais également d’un cyber.

Du concret en fait. Et c’est tant mieux pour l’image qu’on se fait d’un… train à grande vitesse.

Il reste bien sûr des zones d’ombre comme la construction d’un terrain synthétique à Diégo, qui attend la mise en place d’une fédération malgache de football démocratiquement élue avant de voir la FIFA débloquer les subventions y afférentes de l’ordre de 6 millions de dollars dont une partie va servir à la réhabilitation de Barikadimy mais que le ministère de la Jeunesse et des Sports a déjà avancé sur fonds propres.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.