Rugby : Cap sur le Japon pour 12 dames !

Les rugbywomen malgaches ont réellement franchi un palier sous la houlette de l’entraîneur Eric Sefo.

Après avoir échoué d’un rien aux qualifications pour les Jeux Olympiques de Rio, les dames des Makis s’apprêtent à redoubler d’effort pour tenter de décrocher leur première qualification olympique aux Jeux de Tokyo 2020.

Très bonne nouvelle pour les rugbywomen de l’équipe nationale qui vont bénéficier d’un stage au Japon en vue de la préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations de  rugby à 7, mais également pour les éliminatoires leur permettant de se qualifier aux JO de Tokyo 2020.

Un bon moral. Cette manne venue du ciel a un nom en l’occurrence le Japonais Yuiki qui a tout fait pour financer ce déplacement de 12 Makis Dames accompagnées par l’entraîneur Eric Sefo.

Ce dernier qui avoue avoir collaboré avec le technicien japonais, précise au passage que la sélection de 12 joueuses a été faite par Yuiki en personne sur un lot de 69 personnes réduites à 45 puis à 15 et finalement à 12 qui ne seront connues que la veille du départ de la délégation.

Une précaution nécessaire en cas de blessure mais aussi pour se forger un bon moral pour cette sacrée troupe qui va pouvoir se préparer au mieux dans un pays où le sport a pris une place prépondérante.

Une sélection ratissant large. Une aubaine en fait pour la Fédération Malgache de Rugby et son président Marcel Rakotomalala qui ne peuvent espérer mieux pour former l’ossature de l’équipe nationale pour les années à venir. Le plus de ce regroupement tient du fait que la sélection tenait seulement compte de la performance de chaque joueuse sans tenir compte de son club d’appartenance et qu’au final, c’est le Japonais Yuiki qui a tranché en tenant compte du potentiel de chaque joueuse mais également de sa capacité à intégrer le groupe.

Une sélection qui a voulu ratisser large au grand bonheur des férus de cette discipline qui n’en demandaient pas tant. Au bout en effet, on aura des Makis à sept très compétitives.

A noter que ces Makis Dames s’entraînent quatre fois par semaine à partir de 8h. En marge de la préparation pour ce stage au Japon, il y a aussi une autre préparation pour les Makis Dames au rugby à 15 qui se tient les mêmes jours mais à 10h.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire