Football – Telma Coupe de Madagascar : La CNaPS Sport encore favorite !

Jacaranda

Les demi-finales de la Telma Coupe de Madagascar auront lieu dimanche à Mahamasina et curieusement à Mahajanga alors que les deux équipes en lice viennent du Bongolava et d’Itasy. C’est comme si les deux clubs avaient des ressources intarissables pour se permettre d’un tel déplacement surtout après avoir écumé les quatre coins de l’île lors de la THB Ligue des champions.

La CNaPS Sport affrontera, dimanche, au stade Alexandre Rabemananjara, l’Ajesaia dans le cadre des demi-finales de la Telma Coupe de Madagascar. Un duel apparemment équilibré sauf si on tient compte de la dernière confrontation entre les deux formations où les caissiers ont battu l’Ajesaia sur le score de 2 buts à 0. Mais c’était dans leur jardin de Vontovorona et que sur un terrain neutre, tout reste possible.

Expérience. Comme on reste sur une même pelouse synthétique, la différence peut encore se reposer sur l’expérience des joueurs. Et sur ce chapitre et comme l’Ajesaia a choisi de rajeunir au mieux sa formation, la CNaPS part avec un léger avantage avec des hommes d’expérience dont le gardien Leda, les défenseurs Ando, Ricky et Toby, le milieu Rija et Tojo Kely mais aussi l’attaquant Niasexe qui est en train de retrouver ses jambes de 20 ans.

C’est dire que la balance serait encore du côté de la CNaPS qui se devrait d’assurer en coupe car sa troisième place en Ligue des champions n’autorise plus à un optimisme béat.

Dans l’autre match qui aura pour cadre le stade de Mahamasina, Fosa Juniors Elite n’aura pas, c’est certain, la partie facile devant l’USCAF qui est resté invaincu chez elle.

Manie. L’équipe de la Commune Urbaine d’Antananarivo est connue pour être une formation homogène sans des stars connues mais qui joue la main sur le cœur.

L’USCAF, devant son public, est devenue une équipe difficile à manœuvrer. Et c’est tout l’intérêt de cette demi-finale où elle devra s’en découdre avec la plus professionnelle des équipes malgaches avec ce que cela suppose de rigueur et de discipline.

La seule fausse note des Majungais vient de l’entraîneur Bob Kootwij qui a cette manie de vouloir changer les postes lors des moments cruciaux. Quand on voit Elefoni sur le flanc gauche de la défense alors que Doda reste sur les bancs, alors on se demande sur l’intérêt d’un tel choix.

On saura un peu plus dimanche.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.