Lutte : Mamitiana Raveloson candidat unique à sa propre succession

Jacaranda
Mamitiana Raveloson vise un troisième mandat.

A la tête de la fédération depuis 2010, il va rempiler pour un mandat quadriennal 2019-2023. Il est sur la voie royale.

Formalité. La fédération malgache des luttes procédera ce jour à Mahajanga aux assemblées générales ordinaire, élective et extraordinaire. L’élection du président de la fédération ne devait être qu’une simple formalité vu que l’ex-président, Mamitiana Raveloson est l’unique candidat à sa propre succession. « Toutes les délégations sont déjà à Mahajanga. Cinq ligues vont participer au vote » a expliqué le candidat, Mamitiana Raveloson. Avant cette élection, la fédération tiendra son assemblée générale ordinaire consacrée à la présentation des rapports moral, technique et financier suivi du vote de quitus des cinq ligues présentes. Il s’agit de Haute-Matsiatra, Analamanga, Atsinanana, Ihorombe et Boeny. « Je peux dire que des réalisations, des résultats ont été obtenus pendant ces deux mandats à la tête de la fédération nationale ne citer qu’aux Championnats d’Afrique et aux Jeux de la Francophonie. Nous allons continuer ce qu’on a commencé » souligne, Mamitiana Raveloson.

Amendements. Au programme du jour à Mahajanga, l’amendement des textes de la fédération pour être en accord avec la fédération internationale lors d’une AG extraordinaire prévue à 11 heures. « Nous allons changer le logo et le nom de la fédération, ce ne sera plus la fédération malgache des luttes mais United World Wrestling Madagascar (UWWMad). La fédération nationale se nomme actuellement United World Wrestling plus d’autres amendements » a continué Mamitiana Raveloson. L’ex-futur président du UWWMad est également le Secrétaire général de l’association des fédérations francophones de lutte.

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.