Rallye Motul : De l’Orange dans l’air !

Jacaranda

Le Rallye Motul organisé par la FMMSAM aura lieu les 17, 18 et 19 mai autour de Tanà. De belles bagarres en perspective avec la présence de tous les grands noms de cette discipline. Le retour de Mathieu Andrianjafy à bord d’une Nissan Navarra, constitue une cerise sur le gâteau car obligeant tous les autres pilotes à se surpasser.

Il y aura de l’orage dans l’air. Ou plutôt de l’Orange qui reste un des fidèles partenaires du rallye notamment celui qu’organise la FMMSAM sous le nom de Rallye Motul.

Pour cette fois, 35 équipages seront au départ de cet événement qui va se disputer sur 296,31 km dont 128,06 d’épreuves spéciales au nombre de 12.

Pilotes expérimentés. Des circuits courts donc en général mais qui va obliger tous les concurrents à ne rien lâcher. Certes le retour de « Zaza hendry » aux côtés de son fidèle navigateur Tsiresy va changer la donne car on sait de quoi est capable Mathieu Andrianjafy dans ses beaux jours. C’est un peu dommage qu’il a choisi la catégorie T2M qui ne peut pas en aucun cas, rivaliser avec les M12. Toujours est-il qu’il n’aura pas la partie facile dans cette catégorie avec des pilotes expérimentés tels Teddy avec sa Ford Ranger, Davonjy et sa Foton Tunland, Freddy et son Isuzu D Max, sans oublier Haja Danielson avec la Ssangyong.

En première ligne toutefois on citera Hery et Lala sur une Mitsubishi Evo 10 qui vont très certainement tenter de bousculer la hiérarchie face à une sévère concurrence composée de Rivo et Ando sur une Subaru, mais également Tahina sur une autre Subaru Impreza.

Pas de sentiment. Ce dernier qui a encore en mémoire son abandon au rallye Passion, est en train de ruminer sa revanche au point de vouloir s’attacher les services de Mijoro comme co-pilote.

On citera aussi le jeune Fred Rabekoto qui reste au volant de la Subaru et qui a pris la deuxième place du championnat des rallyes. Ce qui le met dans les rangs des favoris surtout qu’il s’était encore plaint de cette baisse de régime de sa voiture. Est-ce à dire qu’il est en mesure de gagner ce Rallye Motul ?

Cela reste à prouver car certains pilotes ne vont pas facilement se laisser faire. Demande à Hery Be s’il est prêt à faire des concessions encore moins de faire de sentiment ? On n’en pense pas. Et c’est ce qui fait tout le charme des rallyes à Madagascar.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.