Dopage : 41 techniciens et coaches formés

Jacaranda

Ils sont des entraineurs, des responsables au sein des fédérations sportives à suivre la formation sur la protection des athlètes intègres organisée par la commission médicale au sein du Comité Olympique Malgache (COM) à la villa Zafisambo à Ivandry. Ce séminaire de deux jours les 7 et 8 juin a été animé par les Radonirina Rakotomanga, Patrick Ranjohanison, Bira Aimé Raherison et Bianca Robert. Cette formation arrive à point nommé surtout à la veille des échéances internationales que Madagascar vont honorer à savoir les Jeux des Iles de l’Océan Indien, les Jeux Africains et les Jeux Olympiques. « On a parlé des différents sujets notamment sur les produits dopants » a souligné, Dadou Rakotomanga, directeur du cours. Bon nombre de médicaments sont consommés quotidiennement par des athlètes alors que c’est contrôlé positif par le test anti-dopage, si on ne cite que le vantoline pour les asthmatique et le bétablocan. « Le fléau du dopage ne touche pas encore nos athlètes mais pour éviter les mauvaises surprises, vaut mieux prévenir que guérir. Je félicite la commission médicale qui est très active au sein du COM », a déclaré, Alex Harinelina Randriamanarivo, Secrétaire Général du COM, lors de la cérémonie de clôture de ce séminaire.

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.