Pétanque – Mahefa Andriantsiva : “C’est la meilleure équipe malgache du moment”

Jacaranda
Mahefa Andriantsiva a l’amour de la pétanque dans ses veines.

Madagascar aurait dû gagner à Lomé. C’est l’avis de Mahefa Andriantsiva, un bouliste connu établi en France, mais qui a fait le déplacement au Togo par amour pour la pétanque. Ce digne fils de notre consœur Lalao Rasoanaivo, ouvre d’ ailleurs son cœur dans une interview exclusive.

Midi Madagasikara : Notre équipe a été éliminée en quarts de finale de ce championnat d’Afrique. Votre avis?

Mahefa Andriantsiva : “Il faut d’abord mettre l’essentiel en avant, notamment la qualification au Mondial 2020 à Lausanne. C’est ce que nous étions venus chercher, que nous avons gagné, et le reste n’est que du bonus. Pour moi, les choses sont simples, la Fédération de Sport Boules Malgache a fait le job.”

Midi Madagasikara: Mais nous avons raté le championnat.

M.À.:”Oui, mais nous avons aussi gagné la Coupe des Nations, et ce n’est pas rien. Ceci dit, je trouve que c’est la meilleure équipe malgache du moment. Seulement, je trouve que nos joueurs sont trop irréguliers, peut-être parce que la préparation a été trop courte. Personnellement, je pense que Dolys a été irréprochable en tant que coach et son sang-froid est exemplaire. Il a géré la finale à sa manière pour remonter les sept  points d’écart et gagner.”

Midi Madagasikara: Quel joueur vous a le plus séduit parmi les boulistes malgaches ?

M.À. : Ils sont tous de très bons joueurs. Même le jeune Ali m’a impressionné en ne lâchant rien. On lui fait tirer, il tire. On lui fait marquer des points. Il marque. C’est un joueur complet. Les trois autres sont tout aussi talentueux malgré ces irrégularités, dont Bond, qui n’a marqué qu’un seul point au troisième atelier du concours de tirs de précision.

Midi : Quelle est alors la solution pour Madagascar ?

M.À. :Il n’y a pas de formule magique en pétanque. Tout dépend de la forme quotidienne de chaque joueur. Et celle de Tafita n’était pas au beau fixe, lui qui a pourtant gagné plusieurs compétitions internationales, dont le célèbre tête-à-tête de Millau.

Même Bond et Mamy ont été irréguliers lors des phases essentielles contre le Bénin, et c’est dommage car Bio Marcel et ses amis étaient largement à notre portée.

Propos recueillis par

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.