Football – Bienfait des Barea : Ludger, un démuni intégré dans l’AS Rôrô

Les deux frères Ludger et Célestin à Mahamasina, hier.

Sa photo avait circulé sur les réseaux sociaux, avec son T-shirt sur lequel il a dessiné une tête de zébu, pour soutenir les Barea. Cela a touché beaucoup de monde, et  une  bonne personne l’a cherché jusqu’à son quartier à Ambalavao Isotry.

Le petit Ludger Randrianambinintsoa a la chance de réaliser son rêve de devenir un grand joueur, au sein de l’école de football de l’AS Rôrô. Il a entamé son premier  entraînement, hier, à Mahamasina. Ludger aime le football depuis qu’il a cinq ans. Les joueurs des Barea l’inspirent de plus en plus pour  être comme l’un des leurs ces derniers temps. Il était très content hier pour son admission dans ce club de renom d’Analamanga. « Mon idole est Carolus, je veux être comme lui car il est vraiment un bon joueur. Je suis aussi fan du PSG et je connais certains joueurs comme Neymar et Mbappé », a-t-il déclaré, avec un visage illuminé. Il n’est  pas seul puisqu’il y a  aussi Rakotoarison Jean Célestin, son petit frère de cinq ans, qui aime aussi le foot. Ces deux garçons sont les nouveaux membres de l’AS Rôrô.

Durant ce temps, leur mère était là pour assister à l’entraînement. Elle était remplie de joie en disant : « Je n’aurais jamais imaginé un jour voir mes gosses jouer avec des maillots et porter  des godasses toutes    neuves, car nous sommes issus d’une famille pauvre. Je remercie infiniment le pasteur Aintsoa Razafimandranto, puisque c’était leur rêve  depuis toujours de devenir footballeurs, et c’est ce qui est en train de se réaliser en ce moment. ».

Leurs premiers pas sur le terrain ne semblent pas nouveaux, car ils ont déjà appris beaucoup de choses sur le football.  « Les deux petits nous impressionnent, surtout leur façon de jouer. En plus, ils s’adaptent très facilement avec les autres enfants et apprennent sans difficulté les leçons qu’on leur donne », a affirmé leur coach Marie Rajaonarison. Non seulement ils ont été admis dans ce club, mais ils ont aussi l’opportunité d’aller à l’école pour la prochaine année scolaire, puisque la petite famille a bénéficié de l’aide financière  du pasteur Aintsoa Razafimandranto. Encore un autre bienfait des Barea !

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Cette histoire nous nous fait couler des larmes de bonheur.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.