Sport de haut niveau : « L’implication du président Rajoelina peut faire avancer les choses », confie Nicole Ramalalanirina

Jacaranda
Nicole Ramalalanirina est une véritable icône de l’athlétisme malgache.

De passage au pays, la championne du monde universitaire à Fukuoka en 1995 et finaliste des JO de Sydney 2000, Nicole Ramalalanirina, seule femme malgache à avoir participé à une finale Olympique, loue les efforts conjugués du président Andry Rajoelina et de son ministre des Sports, Tinoka Roberto, quand ils parlent de mettre en place des académies pour préparer la relève dans toutes les disciplines. Elle en parle au cours d’une interview exclusive.

Midi Madagasikara : « Vous avez vécu en direct l’euphorie populaire à la suite de la victoire des Barea contre la RDC quand vous étiez à Nosy Be. Quelles étaient vos impressions ?

Nicole Ramalalanirina : « C’était une euphorie collective et je n’en reviens pas car jamais de mémoire, le sport n’a réussi à rendre toute la population aussi heureuse. Mais les Barea étaient des professionnels et ils ont su être exacts au rendez-vous. Je me réjouis aussi de voir l’implication directe du président Andry Rajoelina et à ce rythme, il peut faire bouger les choses. »

Midi « : De quelle manière ? »

N.R. : « Il n’y a pas de miracle en sport car seul le travail paie. Et je crois que le président Andry Rajoelina l’a compris en déclarant qu’il va mettre en place des académies car c’est le seul moyen d’arriver au plus haut niveau. Nos dirigeants doivent être conscients de notre énorme potentiel. Car nous avons du potentiel, mais il manque malheureusement les moyens. Ce qui ne sera plus le cas maintenant que le président de la République a décidé de mettre la main à la pâte. »

Midi : « Mais parfois les moyens ne suffisent pas… »

N.R. : « C’est vrai mais qui dit académie suppose qu’il y aura derrière un encadrement de haut niveau pour prendre en main la pépinière, et en prenant soin de le faire étape par étape. Comme toutes les régions sont concernées, on peut puiser aisément dans cet énorme vivier.Passé ce cap, il reste la motivation qui a aussi une part importante pour avoir de bons résultats. C’est aussi simple que cela. »

Propos recueillis par

Clément RABARY

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.