Sport automobile : Maurice Be, l’icône du sport mécanique fête ses 70 ans

Jacaranda
Maurice Be, entouré de sa famille et de ses amis.

Très connu dans le monde du sport automobile, décoré du Mérite sportif malgache en 2017, Maurice Be est encore prêt à courir à l’âge de 70 ans.

De son vrai nom Rabetokotany Maurice, une légende du sport automobile est née le 23 juillet 1949. Il avait commencé sa carrière et gagné son premier trophée en 1968 avec sa voiture R-4. Sa dernière course était en 1997 avec une Lancia Delta. Durant cette période, il a remporté au moins quatorze fois les championnats et les différentes compétitions nationales, comme au Rallye ASACM en 1990 avec sa Peugeot 205 GTI et au Grand Rallye Papmad en 1994 avec sa Super 5 GT Turbo. En 1996, il a été le gagnant de la coupe des Meilleurs Pilotes de l’Année. Maurice Be avait dix-sept différentes machines à conduire, ce sont toutes des voitures les plus mythiques des années 60 jusqu’aux années 90. « J’ai eu en ma possession de nombreuses voitures, mais mon cœur a choisi particulièrement la R8 Gordini, celle avec laquelle j’ai commencé à faire des compétitions, celle avec laquelle j’ai eu tous mes succès », a-t-il déclaré.

Maurice Be avec sa R8 Gordini.

Toujours passionné. Il a fêté ses 70 ans le 28 juillet dernier à son domicile en France. Devant tout le monde, Maurice Be a annoncé encore une fois que sa passion est toujours là. Tant d’années de courses, de succès, de satisfaction et d’expériences bien vécues, il est encore prêt à faire de la course. « Mais chaque chose en son temps. Toutes mes belles voitures sont encore là, comme la R8 Gordini, symbole de ma jeunesse, un cadeau offert par ma femme, mes enfants et mes petits-enfants », a-t-il expliqué, avant d’ajouter « Mon cœur est rempli de joie, mes yeux aussi sont contents car tous mes rêves deviennent réalité. Voilà, je suis comme un enfant qui vient d’avoir un jouet, et pourtant, j’ai déjà 70 ans. C’est ce qui fait de moi un être humain ».

D’après ce qu’il a partagé, la voiture était parmi ses jeux préférés depuis son enfance, et dès l’âge de 9 ans il conduisait déjà. « On mettait un coussin sur le siège car je n’étais pas assez grand », a-t- il raconté. Cependant, il y a un temps pour tout. Même s’il ne fait plus de rallye, Maurice Be a heureusement la simulation de conduite chez lui. « Cela me permet de continuer à jouer, de prendre soin de mon corps, mon cœur et mon esprit en me rappelant tous mes souvenirs du bon vieux temps ». Il a fait rappeler aussi à un grand élément de sa vie, en disant que « je n’oublierai jamais l’histoire de l’automobile, dont le garage Central Auto Ampahibe. J’y étais devenu très connu. J’ai continué jusqu’en France avec la société Dekra (contrôle technique automobile). Un travail que j’ai beaucoup aimé et dont j’avais le savoir-faire. J’y étais épanoui et j’y suis resté jusqu’à ma retraite ».

Maurice Be tient à présenter ses remerciements au Seigneur, ainsi que sa reconnaissance envers sa famille et ses amis, à ceux qu’il a appelés pour partager avec lui cette journée. En outre, c’est une satisfaction pour lui de pouvoir partager son savoir du pilotage automobile, pour les plus jeunes et pour la postérité de Madagascar. Son histoire restera ancrée dans celle du sport automobile malgache, ainsi que le nom Maurice Be qui l’a rendu célèbre, et encore, tous ses petits-enfants l’appellent « Papy Maurice Be ». Quel bonheur !

Ses voitures de compétitions

R-8 Gordini

R-8 Major

DS-19 Citroën

DS-21 Citroën

Dauphine

Peugeot 304

R-4 Fourgonnette

R-15 TS

Peugeot 504

R-30 – R-20

Peugeot 205 GTI

Peugeot 305

R-18 GTX

R-25 GTX

Super 5 GT Turbo

Super 5-KRD

Lancia DELTA

Recueillis par Manjato Razafy

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.