Grand combat de défi : Toamasina sera en effervescence ce week-end

Le combat du Mpiady Gasy Pride commence à s’épanouir dans la ligue Atsinanana.

Apres la dernière édition à Antsirabe, les férus des arts martiaux mixtes se réuniront à Toamasina ce week-end, à l’occasion du « Grand combat de défi ». Comme son nom l’indique, douze grands combats seront au programme.

Pour une toute première fois, le grand combat de défi débarquera enfin, à Toamasina. C’est une grande compétition des arts martiaux mixtes, initiée par l’association Mpiady Gasy Pride, qui s’étalera ce dimanche, au gymnase du Centre Régional de la Jeunesse et des Sports (CRJS). Puisqu’il s’agit de combats libres, les grands combattants de plusieurs disciplines du sport de combat vont se disputer. Il y aura des nouveaux règlements et les juges seront des spécialistes en ces disciplines confondues.

« Le défi de combat a été créé en 2012 dans la région Alaotra Mangoro par une simple compétition du Moraingy. Nous avions déjà passé dans plusieurs régions comme  Fianarantsoa, Antsirabe et dItasy. Cette fois-ci, les Tamataviens pourraient savourer des combats inédits avec ces adeptes des arts martiaux malgaches », a déclaré Andry Razafindratsima, alias Andry Pride, l’organisateur. Selon ses explications, vingt-quatre combattants participeront à ce défi, issus de Tuléar, Morondava, Ambatondrazaka, Manakara, Antananarivo, et la région hôte de la compétition. Parmi les rencontres attendues seront le combat de Bardi, un combattant de Toamasina et Havana Dragon celui d’Ambatondrazaka, ainsi,  Eric Boyka va se mesurer à Jocelyn de Morondava et Zaza Maditra de Toamasina à Dany Be Tanana du Tuléar.

« L’éducation serait avant tout notre objectif primordial, dont le but d’éviter la déviation des jeunes vers la consommation des drogues. Entre autres, ce serait également un moment de partage d’expériences entre ces sportifs, et un moment idéal pour rassembler les amoureux des sports de combats.», a-t-il ajouté.

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire