Karaté-Championnats de Madagascar : Mami Raveloson et Tsiory Ratafika élus meilleurs combattants

Jacaranda
Mami Raveloson à gauche du ministre, Tinoka Roberto sacré meilleur combattant.

Le Palais des Sports de Mahamasina était tout feu tout flamme, hier, à l’occasion des finales des Championnats de Madagascar de karaté dans un décor digne d’une grande compétition internationale. Mami-Mick Laurent Raveloson chez les hommes et Tsiory Ratafika du côté des dames ont été élus, meilleurs combattants lors de ces joutes nationales qui se sont vus remettre des trophées des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto qui est aussi un instructeur de la discipline.

Après quatre jours de compétition intense, rideau sur les championnats de Madagascar de la discipline où les combattants d’Analamanga ont dominé les débats avec 21 médailles d’or. Mami-Mick Laurent Raveloson a fait forte impression en raflant deux titres en individuel et  par équipes. Ce karatéka  âgé tout simplement de 17 ans a confirmé sa place pour les Jeux Africains de Maroc.  Médaillé de bronze aux Championnats d’Afrique à Gaborone, au Botswana, Mami n’a pas tremblé hier en finale du kumité face Jarry en finale. « Le travail et la préparation étaient durs. Notre objectif est de terminer sur le podium des Jeux Africains de Rabat, Maroc. En étant juniors, je veux titiller les seniors  au Maroc, mais, le moral est au beau fixe pour réaliser cette mission » a fait savoir, Mami-Mick.

Doublé ASKA. Chez les dames, Tsiory Ratafika a réalisé aussi un très beau doublé ce qui l’a valu le titre de meilleure combattante. En finale kata, elle a battu Mirantsoa avant de s’imposer face à Nancy en finale kumité dans la catégorie cadette. Elle qui est également la tenante du titre. Très attendu par le public de Mahamasina, le club ASKA s’est imposé en kumité par équipe en s’offrant  les deux titres masculins et féminins. Les Tiantsoa, Mitia, Anja et Nomena ont remporté leur cinquième titre national après leur belle victoire contre les filles d’Akka par 2 victoires à 1 en finale.  Paul, Patrick Laina et Billy ont signé leur quatrième titre national en battant l’équipe de Kokaju par 3 victoires à 1. « On n’a rien à envier  des grandes compétitions internationales. Nous avons prouvé avec le concours du ministère de la Jeunesse et des Sports qu’on peut offrir un beau tableau aux athlètes » a indiqué, le président de la Fédération de Karaté-do   de Madagascar (FKM), Andrianavomanana Solofo Barijaona. Un avis partagé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto.  « Le karaté malgache n’a pas participé aux évènements internationaux en cinq ans. Pour une première sortie, il y a un mois, nous avons remporté une médaille continentale, ce qui prouve que nous avons du niveau. En tant qu’instructeur de karaté, je lance à un appel à tous les adeptes de la discipline de se donner la main pour redorer son blason » a conclu le ministre.  Six karatékas malgaches feront le déplacement au Maroc aux Jeux Africains.

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.