Jeux des Iles : Une prime de 361 millions d’ariary pour les médaillés

Jacaranda
Le président de la République, Andry Rajoelina avec quelques médaillés.

Athlètes et coaches médaillés des Jeux des Iles de l’Océan Indien à savoir l’haltérophilie, le tennis de table, la natation, le judo, l’athlétisme, le rugby, le basket-ball, le cyclisme, le handisport, le volley-ball, la boxe ont été primés hier, au Palais d’Etat Iavoloha.

C’est l’heure de la récompense. Chose promise, chose due. A l’Ile Maurice lors de la rencontre avec les athlètes, le président de la République, Andry Rajoelina leur a promis des primes en fonction de leur médaille. Et de retour au pays après leur belle moisson avec la seconde place, la délégation a été reçue à Iavoloha pour les récompenses.

Reconnaissances. Hier, les médaillés ont été reçus par le président de la République pour le réconfort. « Il y avait du travail, de la préparation et des éfforts pour parvenir à ces résultats. En cette journée internationale de la Jeunesse, je voulais vous rendre hommage d’avoir défendu dignement les honneurs de notre pays. Vous avez prouvé qu’avec la volonté, tout est possible. Après les efforts, il faut savoir récompenser » a déclaré, Andry Rajoelina. Contrairement à il y a quatre ans aux Jeux de la Réunion, le chef de l’Etat a décidé de quadriplé le montant des primes. La médaille d’or vaut deux millions d’ariary, un million d’ariary pour l’argent et 750.000 ariary pour le bronze. Une reconnaissance pour motiver ces jeunes athlètes à toujours exceller. Et les entraîneurs n’ont pas été oubliés en recevant également une prime en fonction des médailles de leur protégés.

Ils étaient 16 athlètes à réaliser au moins un doublé ou triplé à l’Ile Maurice. 13 d’entre-eux ont été fait chevalier de l’ordre national, hier, si les trois autres restants recevront leur part ultérieurement. Ce sont les haltérophiles qui ont remporté le plus de primes avec 24 médailles d’or, 19 argent et 4 bronze soit un total de 70 millions d’ariary. Eric Andriantsitohaina, triple médaillé d’or en haltérophilie, porte-drapeau et porte- parole des athlètes d’hier n’a pas manqué de remercier l’Etat pour ce geste qui les incite à travailler encore plus. « Nous remercions le président Andry Rajoelina et le ministre, Tinoka Roberto d’être toujours à nos côtés. Nous vous promettons de donner le meilleur de nous-mêmes pour porter haut les couleurs nationales » a –t-il souligné. 78 autres médaillés d’or ont reçu le commandeur de l’ordre du mérite sportif, l’officier de l’ordre du mérite sportif pour les 61 médaillés d’argent et le chevalier de l’ordre de mérite sportif pour les médaillés de bronze.

Sport-études. Ces derniers temps, le sport malgache était au devant de la scène. Et ce n’est pas le fruit du hasard. « Des améliorations devront encore être réalisées surtout par rapport aux problèmes lors des regroupements. Ces résultats sont le fruit d’un travail d’équipe et pour les Jeux Africains qui seront lancés dans une semaine, les athlètes s’entraînent dans de bonnes conditions. Je me suis déplacé personnellement pour voir dans quelles conditions les athlètes sont hébergés et qu’en est-il de leur préparation ? » a fait savoir, le numéro Un du sport malgache, Tinoka Roberto, dans son discours. Et toujours dans le cadre de la politique du ministère, l’organisation des jeux nationaux est en gestation qui verra la confrontation des athlètes de chaque région du pays. Le projet sera présenté au conseil des ministres. Comme plusieurs présidents de fédérations sportives étaient présents à Iavoloha, ils ont saisi l’occasion pour faire un « plaidoyer » au chef de l’Etat. « Pour un développement harmonieux du sport dans le pays, nous demandons la mise en place réelle du sport-études pour permettre aux athlètes de poursuivre leur études et de s’entraîner en mêmetemps, l’application du statut des athlètes de haut-niveau sans oublier l’octroi de médecins pour chaque discipline » a insisté, Siteny Randrianasoloniaiko, président du comité olympique malgache.

Budget en hausse. Le ministère de la Jeunesse et des Sports fait partie toujours du département avec un « petit budget » malgré ses nombreuses missions. Souvent, le ministère est confronté à des problèmes financiers lors de l’envoi des athlètes à l’étranger. Mais, hier, à Iavoloha, c’est le président de la République en personne qui a déclaré officiellement que le budget du ministère sera revu à la hausse. « Je suis au courant des difficultés rencontrées par nos athlètes que ce soit au niveau des moyens que des équipements, j’ai pris la décision d’augmenter le budget du ministère de la Jeunesse et des Sports afin que nos sportifs ne souffrent plus et puissent attaquer les compétitions dans la tranquillité. Nous allons construire des infrastructures modernes dans les 6 chefs-lieux de province et des dojo dans les 22 régions. Et par rapport à la vision numéro 13, les travaux de construction de l’Académie Nationale des sports de haut-niveau vont démarrer bientôt. Les futurs pensionnaires recevront une bourse et peuvent suivre en même-temps leurs études » a conclu le locataire d’Iavoloha. Dans une semaine, les yeux des Malgaches seront rivés à Rabat pour les Jeux Africains où le soutien de tout un peuple est attendu comme lors de la CAN et des Jeux des Iles…Alefa Madagasikara.

T.H

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.