Ligue 1 : Le PSG battu par le Stade Rennais de Jérémy Morel

Jacaranda
Le défenseur des Barea a trouvé une place de titulaire au Stade Rennais

Première défaite de la saison pour le champion en titre, le Paris Saint-Germain qui s’est incliné 2 à 1 au Roazhon Park face au Stade Rennais de Jérémy Morel, le défenseur des Barea.

 « Jérémy Morel Le Malgache », a précisé l’un des commentateurs du match. En rappelant dans la foulée que « Madagascar a créé la surprise en se qualifiant pour les quarts de finale à la CAN 2019 ». Un commentaire sur SO FOOT.COM de renchérir : « Parce qu’un quart de finaliste de la CAN, ça se respecte. Et comme on sait que les Parisiens ont peur des quarts de finalistes, Morel s’est logiquement baladé face aux attaquants parisiens ». Il a, entre autres prouesses, réalisé une superbe intervention contre Di Maria à la 54e minute. Il a aussi neutralisé Kylian Mbappé en le taclant dans la surface, sans commettre de faute. « Il a beau se démener dans l’axe ou à gauche, Kylian Mbappé s’est révélé impuissant au Roazhon Park », rapporte l’Equipe. En rappelant au passage que le Stade Rennais s’était déjà imposé (1 à 0) à Montpellier grâce à 1 but de Jérémy Morel.

Solidité et expérience. Revenant sur le match de la deuxième journée de Ligue 1 qui a opposé le PSG et le Stade Rennais, L’Equipe de faire remarquer qu’« Il (Jérémy Morel) s’est cette fois-ci contenté d’assurer ses tâches défensives, réussissant six dégagements et récupérant cinq ballons. L’ancien Marseillais et Lyonnais a été précieux par sa lecture du jeu qui lui a permis de dégager des centres dangereux ». Le Figaro.fr de noter pour sa part, « la solidité de Morel ». Le commentateur du match de noter que « arrivé libre de Lyon, il a trouvé une place de titulaire à Rennes, un des clubs phares de Ligue 1 ». La dernière fois que le club breton avait battu le PSG, c’était en 2011, du temps de Frédéric Antonetti. Et ce, avant cette récente victoire au Roazhon Park pour laquelle « Morel a amené son expérience ». Dans Tops/Flops du match, on peut notamment lire : « La recrue estivale du Stade Rennais réussit parfaitement ses débuts ».  Marco Verrati l’a appris à ses dépens en écopant d’un carton jaune après une charge irrégulière à la 58è minute surJérémy Morel qui est monté d’un cran au-dessus depuis la CAN 2019. A l’image même de son dossard. S’il portait le 14 chez les Barea, dans le Stade Rennais, son maillot est floqué du numéro 15.

Recueillis par R. O

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.