Football- CHAN 2020 : Vers une mobilisation générale !

Les Barea B tenteront de se qualifier à la phase finale de la CHAN 2020 qui va se tenir au Cameroun. Il reste toutefois la dernière marche qui a pour nom la Namibie pour ravir le fameux sésame. Un défi bien dans nos cordes même si le soutien de tout le monde est nécessaire.

Une fois de plus, le football malgache se trouve devant un tournant de son histoire avec ce deuxième tour qualificatif pour la phase finale de la CHAN 2020 au Cameroun.

Comme lors de la CAN 2019, Madagascar a besoin du soutien de tout le monde pour espérer réussir ce nouveau pari qui ferait le bonheur des férus du football malgache de plus en plus nombreux.

Confiance. Un défi qui commence par les joueurs eux-mêmes qui savent que les chances de faire partie des Barea A sont minces avec Nicolas Dupuis, du moins s’il parvient à accrocher un nouveau contrat, puisqu’il ne fait pas confiance aux joueurs locaux. Certes, il a mis dans sa liste Baggio mais, ce dernier était resté sur les bancs. Dans la foulée, le technicien français a lâché au dernier moment Toby et Ando de la CNaPS qui avaient pourtant participé aux matches de qualifications.

La seule option pour ces Barea B est donc de taper dans l’œil des recruteurs étrangers pour espérer convaincre Nicolas Dupuis.

Vus sous cet angle, Arnaud, Tsito, Lolody, Théodin et les autres vont devoir batailler ferme et faire en sorte comme si leur vie en dépendait. Un état d’esprit qui pourrait conduire les Barea dimanche, à une victoire, la plus large possible avant le match retour à Windhoek où l’incertitude est presque totale car on ne connaît presque rien du football de la Namibie. Le pays se fait surtout un nom avec le sprinter champion du monde du 100m, Frank Fredericks, mais attention car c’est une illustration de son potentiel purement sportif.

Plus d’essai. Le plus de l’entraîneur Francklin Andriamanarivo est de pouvoir compter sur la grande forme de son ossature composée par des joueurs du Fosa et de la CNaPS Sport. Un choix presque incontournable car le temps n’est plus à l’essai pour tout le groupe.

Avec leur expérience, ces Barea sont capables de franchir ce dernier écueil notamment avec un système qui a bien réussi à Nicolas Dupuis avec ce 4-3-3 inhabituel formé par trois milieux défensifs et dans le cas présent par Baggio, Lolody et Tojo Kely, mais aussi avec les trois attaquants en grande forme du moment dont Dahery, Arnaud et Tsito.

Le choix du gardien reste déterminant car Franklin Andriamanarivo doit trancher entre Leda de la CNaPS Sport et Fabrice de Fosa qui vient de montrer son immense talent en tenant tête aux professionnels du Tout Puissant Mazembe. Une sacrée performance qui montre que l’ancien gardien de but du FC Vakinankaratra a tout pour plaire. Alefa zalahy !

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.