Pétanque : La FSBM a toutes les cartes en main !

Jacaranda
Au four et au moulin, le ministre Tinoka Roberto mène sa mission avec doigté.

L’implication personnelle du ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto, a permis de dénouer la crise qui minait la pétanque à Madagascar. Un ouf de  soulagement donc pour les amateurs de pétanque qui apprennent par la même occasion que l’engagement de Madagascar aux championnats du monde au Cambodge a été déjà envoyé à la fédération internationale.

Après des tractations qui ont mis face à face le MJS et la Fédération Malgache des Sports Boules imposée par la Fédération internationale, les deux camps ont fini par accorder leur violon.

Un accord qui a abouti à la reconnaissance de la FSBM avec à la clé un certificat de conformité signé par la Directrice Générale des Sports, Rosa Rakotozafy.

Statut de haut niveau. Le fameux sésame que réclamait Dolys Randriamarohaja pour lui permettre d’être en règle vis-à-vis des autorités et notamment sur les impôts et  l’identité fiscale sans lesquels la FSBM ne pourra rien faire pour demander des dons auprès des mécènes et surtout pour pouvoir jouir des subventions de l’Etat.

De par son statut en effet, la pétanque devrait être une priorité pour Madagascar dans la mesure où cette discipline est l’une des rares où nos athlètes flirtent avec le plus haut niveau. Il est d’ailleurs fréquent que les boulistes ramènent à la maison des titres de champions du monde.

Mauvais pas. La FSBM n’a pas attendu longtemps pour établir un calendrier lui permettant de sélectionner les équipes jeunes et dames qui vont participer aux championnats du monde qui auront lieu au Cambodge vers mi-novembre.

C’est ainsi que le championnat de Madagascar chez les jeunes auront lieu le 5 et 6 octobre à Antsirabe avec probablement cette formule avec des phases de groupe afin de trouver les boulistes les plus en forme du moment.

En attendant, la FSMB exprime toute sa reconnaissance au ministre Tinoka Roberto qui a su trouver les mots justes pour tirer la pétanque de ce très mauvais pas.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.