Natation : Gabriel Ramanantsoa rempile pour un second mandat

Jacaranda
Le président va remanier à 90% son équipe.

Trois ligues sur les cinq votantes ont  réélu Gabriel Ramanantsoa, samedi, à l’Académie  nationale des Sports à Ampefiloha pour quatre années à la tête de la fédération malgache de natation.

Va pour la continuité. L’ancien président candidat à sa propre succession, le Général Gabriel Ramanantsoa rempile pour quatre ans (2019-2023) à la présidence de la fédération malgache de natation. Il a  récolté trois voix contre deux pour son adversaire, le commissaire, John Rabary lors de l’assemblée générale élective qui s’est tenue samedi à l’Académie  nationale des Sports à Ampefiloha. La ligue de Haute-Matsiatra nouvellement constituée n’a pas pris part à l’élection. Sitôt élu, le président, à la demande des ligues régionales lors de l’assemblée générale ordinaire, a promis de changer à 90% les futurs membres du comité exécutif. « J’ai pris acte de vos remarques et critiques surtout le côté  technique. Je vais discuter avec les ligues, les clubs sur la future composition de l’équipe et avec les techniciens sur la direction technique nationale » a t-il déclaré. Un des problèmes de la natation malgache est l’abandon  précoce des nageurs, le président en collaboration avec les parties prenantes va essayer de chercher les solutions pour  pérenniser l’engouement des nageurs.

Collaboration. « Nous allons continuer ce qu’on a déjà commencé en 2015. Le développement et la promotion de la natation ne va pas se limiter à Analamanga et va continuer par la constitution de nouvelles ligues. La décentralisation des championnats nationaux sera poursuivie   dans le  cadre  de  la politique de la fédération dans la promotion de la discipline au pays, sans oublier l’amélioration des performances » a expliqué, Gabriel Ramanantsoa. Le président réélu qui a eu une bonne relation avec John Rabary depuis belle lurette lui demande de travailler ensemble pour l’intérêt de la natation malgache. En 2023, Madagascar sera l’hôte des Championnats d’Afrique de la zone 4, une échéance régionale qui sera un réel test pour le président et sa nouvelle équipe en fin de mandat.

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.