Football-CHAN : Les Barea éliminés à la dernière marche

Incroyable mais hélas vrai, les Barea sont passés à côté de leur match face à des modestes Namibiens qui  évoluaient devant des gradins  dégarnis, preuve que le football n’attire plus la grande foule et qu’ils ne s’attendaient pas du tout à se qualifier pour cette phase finale de la CHAN au Cameroun.

Le ciel est tombé sur la tête des Barea qui se sont inclinés par deux buts à zéro devant les Brave Warriors. Une victoire acquise dès la 11e  minute avec ce but d’Elmo Kambindu, le grand  attaquant à qui Francklin Andriamanarivo avait demandé de marquer à la culotte mais allez savoir pourquoi Ronald ne l’a pas fait en se faisant déborder comme à l’entraînement. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce but sonna le réveil d’un camp malgache jusque- là trop tendre, voire trop fébrile. C’est ce qui explique les ratés, d’abord par Eliot qui n’ arrivait pas à avoir le dessus dans une situation de « un contre un » avec le gardien Edward Maova (23e ), mais aussi de Jean Yves, le meilleur Malgache du lot qui remisait dans un espace vide alors  qu’ il aurait dû tirer au premier poteau (37e ).

Il y a eu ensuite quelques tentatives de Tsito mais elles se heurtent à un bloc namibien compact. Le jeu devenait plus fluide pour les Barea mais la finition laissait toujours à désirer. Et ce qui devait arriver arriva, puisque sur un long dégagement, le même Elmo Kambindu parvint à tromper la vigilance du gardien Ando et de Berajo pour marquer dans un but vide.

À 2 à 0, la messe était dite parce que  le coach namibien verrouilla sa porte en faisant rentrer l’un de ses meilleurs éléments Zeriuveza Uanivi. À 5 défenseurs, à plat qui plus est, les Namibiens n’attendaient plus que le coup de sifflet final de l’arbitre swazi,  Thulani Sibanze qui n’a pas été du tout tendre avec les Malgaches. Baggio à qui il avait donné le carton jaune (30e ) savait bien qu’il allait sévir pour une faute pas évidente.  A propos de cela aussi, on le savait car bien avant le match, Toby avait raconté que le même arbitre avait refusé deux buts de la CNaPS Sport lors du match du TS Galaxy en Afrique du Sud. Mais autant le dire, ceci n’est pas une excuse pour expliquer cette déroute car il y avait aussi la fatigue de ce voyage Tana- Nairobi- Johannesburg- Windhoek et surtout ces erreurs à répétition d’un groupe qui a connu une entame de match très difficile.

Il reste donc les matches de la CAN contre le Niger et l’Éthiopie où Nicolas Dupuis, également sur place, parlait de faire appel au service de quelques joueurs de cette CHAN. Techniquement ces joueurs ont le niveau pour peu qu »ils acceptent de suivre les consignes de l’encadrement mais cela n’a  pas été le cas samedi à Windhoek, se plaint Franklin Andriamanarivo. Et c’est vraiment dommage. Dommage que les joueurs n’y avaient pas cru.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.