Volley-ball – Championnats de Madagascar : Stef’Auto et GNBC en patrons indétrônables

de Mahajanga  leur domination de plus de dix ans.

Et l’histoire se répète. Les années se suivent, mais, deux équipes demeurent sur le trône national. Des joueurs,  des joueuses et des coachs se sont succédé, mais, les performances de GNVB et de Stef’Auto restent les mêmes. Pour l’heure, les adversaires à leur taille ne sont pas encore constitués.

Voie royale. C’était le remake de la finale féminine de 2018 à Toliara, mais cette année, encore, c’est toujours la même équipe qui a triomphé. La formation de Stef’Auto de Toamasina n’a pas fait de dentelle pour s’offrir leur douzième titre national, hier, en fin d’après-midi au Complexe de Mahajanga. La troupe à Lalah avec un parcours sans faute tout au long de la compétition s’est imposée par trois sets à un devant Bi’As d’Analamanga. Les Tamataviennes ont enlevé la première manche par 25 à 22. Les Gabriella et camarades de Bi’As ont dû batailler à fond pour remporter le second set et égaliser le score par 27 à 25. Les protégées de Didier Sely ont redoublé d’efforts et retrouvent leur rythme. Stef’Auto remporte le troisième et quatrième sans encombre par 25 à 13 et 25 à 15. Elles étaient sur la voie royale pour signer leur douzième étoile. La troisième place est revenue à JMVB, vainqueur de VBCD au tie-break, (25-18/25-19/16-25/23-25/15-13).

8e titre. Chez les hommes, c’est un duel de « frères » entre la Gendarmerie Nationale Volley-Ball (GNVB) et la Jeunesse Sportive d’Ambatonilita « B ». Les gendarmes qui ont annoncé la couleur depuis le début du tournoi. L’équipe coachée par Thierry Ranaivoson était tout simplement trop forte  pour les gars de la JSA « B » que les Eric et sa bande ont déjà battu lors de la finale de la ligue d’Analamanga. Les Mamode, Odilon, Fara Johns de la JSA « B » n’étaient pas en mesure de contrecarrer les velléités adverses. Les Andry Be et compagnies se sont imposés en trois manches (25-20/25-17/25-11). Les gendarmes soulèvent ainsi leur huitième titre national d’affilé au grand bonheur du président du club, Hery Rakotomalala. Au terme d’un match très serré, la CNaPS Sports complète le podium devant Mama sur une victoire par trois sets à deux, (21-25/25-21/28-26/27-29/15-9).

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.