Haltérophilie – Championnats d’Afrique zone 3 : La Fédération interpelle le MJS et la Présidence

Les cris d’alarmes des sportifs et des fédérations se poursuivent. A quelques jours du coup d’envoi des Championnats d’Afrique zone 3 d’haltérophilie au Gymnase d’Ankorondrano, la Fédération malgache d’haltérophilie, de musculation et de culturisme (FMHMC) organisatrice est dans la tourmente. « L’haltérophilie malgache a bénéficié d’une somme pour cette saison du président de la République qui a été déjà décidé en conseil des ministres. Mais pour le moment, on n’a rien reçu du ministère de la Jeunesse et des Sports. Les bodybuilders qui participeront aux Championnats du monde de Jeju en Corée du Sud, feront le voyage grâce aux cotisations des ligues, de la fédération et des athlètes eux-mêmes. Le chèque de la Fédération va rentrer au service contentieux car aucun ariary n’a été versé, pourtant les dépenses sont nombreuses », a fait savoir Harinelina Randriamanarivo, président de la FMHMC.  Madagascar ne peut plus faire marche arrière pour l’organisation des Championnats d’Afrique zone 3 séniors avec la participation de neuf pays à savoir Maurice, Comores, Lesotho, Botswana, Afrique du Sud, Kenya, Libye, Cameroun et Madagascar. La compétition initialement prévue regrouper les juniors et séniors a été finalement réservée aux séniors. « Nous avons besoin de 20 barres dont le prix avoisine les 50.000 dollars plus 2.000 dollars pour le transport de 400 kg. Ces dettes attendent encore la fédération sans oublier les réservations d’hôtel, les officiels techniques et les autres détails liés à l’organisation », continue le président de la FMHCM.  14 haltérophiles représenteront la Grande Ile à cette compétition dont sept respectivement chez les hommes et les dames. « Nous lançons un appel au président de la République, Andry Rajoelina, qui a fait du sport sa priorité dans le velirano numéro 13. Une personne bloque la réalisation des projets qui n’est autre que le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Lovatiako Ralaivao. Nous demandons son limogeage qui est responsable de tous les problèmes dans le monde du sport à Madagascar , le rare département qui a des résultats » conclut, Harinelina Randriamanarivo.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.