Haltérophilie – Championnat d’Afrique zone 3 : Madagascar décroche sept médailles d’or

Jacaranda

Les haltérophiles malgaches règnent en maître à Ankorondrano en raflant tout sur leur passage.

Razzia. C’est ce qu’on peut qualifier de la récolte des Malgaches au Championnat d’Afrique zone 3 disputé actuellement au Gymnase d’Ankorondrano. 7 médailles d’or ont été remportées par les haltérophiles malgaches lors de la première journée de compétition. Sept pays sont représentés à savoir Maurice, Cameroun, Lesotho, Botswana, Afrique du Sud, Comores et Madagascar, hôte.

Au firmament. Fidèle à sa réputation, Rosina Randafiarison a une fois de plus fait parler d’elle sur le plateau. Engagée chez les 45 kg, Rosina remporte la médaille d’or au total olympique avec 156 kg. Elle vient d’améliorer son propre record d’Afrique à l’arraché en passant de 70 kg à 71 kg. A l’épaulé-jeté, elle a réalisé une levée à 85 kg. Pour cette joute continentale, la confédération africaine d’haltérophilie a décidé de n’accorder qu’une médaille d’or pour le total olympique. Ny Hasina Sabrina chez les 49 kg avec 68 kg à l’arraché, 85 à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 140 kg et Sarah Angeline dans la catégorie de 59 kg avec 70 kg à l’arraché, 80 kg à l’épaulé-jeté et un total olympique de 150 kg ont offert deux autres médailles à la Grande-Ile. Seule Sarika Bakoliharison a raté l’or chez les dames chez les 55 kg avec un total olympique de 155 kg contre 176 kg pour la Mauricienne d’origine malgache, Hanitra Ranaivoarisoa en soulevant la barre à 176 kg au total olympique. Lors de la cérémonie d’ouverture de l’évènement, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto a rappelé que l’organisation de ce championnat par Madagascar est un signe de reconnaissance et une récompense pour les efforts méritoires de la fédération de la part de la confédération. Et de continuer « Je félicite la fédération qui a su transformer l’haltérophilie,  une discipline presque inconnue en une étoile qui brille au firmament sur la scène régionale, continentale et je suis certain au niveau mondial ».

Réelle chance. Dans les hostilités masculines, Madagascar a réalisé le hold-up parfait. Les quatre haltérophiles qui sont montés sur le plateau hier soir ont été médaillés d’or. Ce n’était qu’une simple formalité pour les Eric Andriantsitohaina (61 kg), Tojo Andriantsitohaina (67g), Tiana Michel (73 kg) et Jean Louis Ricardo (55 kg). Si la médaille d’or revenait à Tiana Michel en 73 kg, Ravo Cadeau a pris la médaille d’argent. « Avec l’absence des Egyptiens sanctionnés pour cause de dopage, nous aurons une forte chance de qualifier plusieurs haltérophiles pour les Jeux Olympiques de Tokyo dont cette compétition à domicile fait partie des étapes qualificatives » a souligné le président de la fédération malgache d’haltérophilie, Harinelina Randriamanarivo. Six autres haltérophiles entreront en lice ce jour avec une réelle chance de médaille.

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.