Rugby à XV- Madagascar vs Nigeria : Le regroupement commence !

Les Makis messieurs prendront leur revanche à la Coupe d’Afrique des Nations du rugby à XV.

Madagascar recevra le Nigeria le 1er décembre au Stade de Mahamasina, à l’occasion du premier match d’éliminatoire à la Coupe d’Afrique des Nations du rugby à XV. Les Makis visent le ticket pour la phase du groupe avec la Namibie et la Zambie.

Comme les Barea, les Makis, eux aussi sont en train de se préparer pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2020). A dix-huit jours de la rencontre qui les opposera aux Black Stallions du Nigeria au Stade Municipal de Mahamasina, le regroupement va bon train depuis cette semaine au stade des Makis Andohatapenaka. Trente-cinq joueurs issus des grands clubs à Madagascar étaient convoqués pour assister à cet entraînement. « Le nombre sera réduit chaque week-end jusqu’ à ce qu’on officialisera les 23 joueurs qui seraient retenus », a fait avoir le directeur technique national, Antsoniandro Randrianorosoa. Ils y entament des entraînements biquotidiens sous la houlette du coach Mamy Hajasoa Andriamaro et Mboazafy Noé, dit Razily.

Philippe Canitrot entre en action pour enflammer les Makis.

Ces deux coaches des Makis sont épaulés par le consultant Philippe Canitrot. La victoire sera obligatoire le 1er  décembre, pour ce dernier, synonyme de la signature de son contrat avec l’instance de l’ovale malgache. Puisque jusqu’à présent, rien n’est encore officialisé, même s’il devrait être au poste de sélectionneur. Cependant, tout dépend de ce que les Makis vont offrir lors de cette bataille africaine. Rappelons que Philippe Canitrot était coach-assistant de l’équipe nationale malgache en 2013. La fédération a décidé de lui suspendre à l’époque car il n’était pas sur la même longueur d’onde que Berthin Rafalimanana alias Zoto, head coach.

Manjato Razafy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.