Omnisports : Siteny Thierry reçoit le certificat d’honneur du Japon

Siteny Randrianasoloniaiko présentant son fameux certificat avec l’ambassadeur, Ichiro Ogasawara.

Le Japon est reconnaissant de sa contribution à la promotion du judo à Madagascar et au renforcement des liens d’amitié entre les deux pays.

La grande famille du mouvement sportif s’est réunie à la résidence du Japon hier, pour honorer un des leurs. Siteny Randrianasoloniaiko, président de la Fédération malgache de judo et du Comité olympique malgache a reçu le certificat d’honneur du ministre des Affaires étrangères du Japon, remis par l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Ichiro Ogasawara, hier, à Ivandry. C’était le 23 juillet 2019 que le ministère des Affaires étrangères du Japon a décidé d’attribuer ce certificat d’honneur à Siteny Thierry, en reconnaissance de sa contribution à la promotion du judo dans le pays et au renforcement des liens d’amitié entre les deux nations. Chaque année, le certificat d’honneur du ministre des Affaires étrangères est décerné aux personnes et aux groupes qui ont contribué de manière significative au renforcement des relations amicales entre le Japon et les autres pays dans le but de demander au peuple japonais sa compréhension et son soutien pour ses activités. Siteny Thierry est le président de la Fédération malgache a de Judo et du Comité Olympique malgache. Il a commencé sa carrière en tant que judoka, il est devenu plusieurs fois champion de Madagascar en judo entre 1989 et 2003, il a déjà participé à plusieurs tournois internationaux tels que le championnat d’Afrique, les Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 et aux Jeux des Iles de l’Océan Indien. Depuis sa formation de moniteur international de judo au Japon en 1998, il s’est encore beaucoup investi dans la promotion de cette discipline à Madagascar en devenant l’entraîneur national des judokas pendant les 7es JIOI en 2007. Il a été élu président de la FMJ en 2010 et ce jusqu’à ce jour. Ses engagements dans le monde du judo sont connus non seulement à Madagascar, mais aussi en Afrique, à travers ses activités en tant que directeur au sein de la commission de direction stratégique régionale de la Fédération Internationale de Judo depuis 2012 et en tant que chairman de l’Union africaine de Judo depuis 2015. Discipline originaire du Japon, l’ambassade n’a pas manqué d’apporter son soutien au développement du judo à Madagascar.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.