Tour de Mada cycliste : Des Belges très revanchards

Mazoni Rakotoarivony conserve le maillot jaune

L’étape Moramanga-By Pass d’hier ne pouvait, en aucun cas, échapper au clan belge très remonté contre l’organisation et l’état du parcours.

On savait qu’après avoir essuyé les plâtres à Antsampanana-Moramanga dont le meilleur Belge était relégué à plus d’une heure, il allait prendre sa revanche. Et de la plus belle manière même si cette démonstration de force n’a pas empêché Mazoni Rakotoarivony, de conserver le maillot jaune. Certes, les Belges ont retrouvé toutes leurs sensations lorsque la pluie se mit à tomber bien avant la montée de Mandraka. Van de Meirop prit alors les commandes jusqu’à l’arrivée aidé par son compatriote Smet Guy. Mais juste sur le boulevard de Tokyo, ce dernier céda sa place au Français Jeremy Barret. Le coureur de Canal Plus, Andrianaivo Sitrakiniaina, créa la sensation en terminant derrière la roue du Belge Smet Guy. Le gros de la troupe arriva dans la minute qui suivait avec Mazoni Rakotoarivony, Émile et Nambinina, ainsi que Houlder avec les Français Clément Simonin et Maxime Nouveau.

Mais malgré ce sursaut d’orgueil des Belges, la suite risque d’une affaire malgacho-malgache. Et si Mazoni a le beau rôle, les trois minutes qui le séparent de Nambinina et de Emile Randrianantenaina, risquent de se fondre comme la neige au soleil.

« Qu’importe le vin pourvu qu’on ait l’ivresse », dit-on. Car dans ce cas, la victoire serait bel et bien malgache. Une véritable bouffée d’oxygène pour une discipline sujette à une guerre interdite à l’origine de la démission du SG, Tina Rakotobe, mais également du DTN Manou, le grand absent de cette 15e édition.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.