Judo : Saint-Michel rameute ses membres pour son soixantenaire

Plusieurs festivités seront organisées dans l’objectif de réunir les anciens, les parents, les ceintures noires et les athlètes de l’ASSM judo.

1960-2020. L’Association Sportive Saint-Michel Judo célèbre cette année ses 60 ans d’existence. Un club qui a traversé les quatre Républiques et qui figure parmi les plus actifs dans le paysage du judo local depuis ces soixantes dernières années. Le Judo Club Saint-Michel a été créé en 1960 par un militaire français nommé Barthula et le père Givrain, responsable du sport du collège Saint-Michel de l’époque. Le premier dojo se trouvait au niveau de  la place Goulette Analakely avant d’être déplacé à sa place actuelle. En 1962, le Frère Fazio a pris ses fonctions et affectionnait particulièrement la section Judo – sport qu’il a d’ailleurs pratiqué et a ainsi marqué l’histoire du club. La même année, Me Barthula a été remplacé par Bégue Raymon et Amourette. Depuis et ce jusqu’à aujourd’hui, Saint-Michel reste un incubateur de talents et de médailles. Domoina Rabeantoandro, la championne d’Afrique de 1991 était pensionnaire du club avec bien d’autres médaillés d’or, que ce soit aux Jeux des Îles, aux Jeux africains ou aux Championnats du monde, sans oublier ceux qui ont participé aux Jeux olympiques. Et pour marquer ses 60 ans d’existence, l’ASSM Judo prévoit plusieurs festivités. « 60 ans d’art de vivre, d’éducation et de performances. Tous ceux qui y sont passés s’en souviennent encore. 2020 sera consacrée à la célébration de notre soixantième anniversaire. Une grande année pour tous les membres, anciens, parents, hauts gradés, professeurs, ceintures noires et pour tous les pratiquants. Notre ambition est de marquer l’anniversaire à travers des évènements symboliques et fédérateurs. Et bien sûr, toujours dans l’esprit  Saint-Michel  et l’esprit  du Judo  », a déclaré Eric Said, président du comité organisateur de la célébration. « Art de Vivre et Éducation », telle est notre conception du Judo. L’ASSM Judo tire de cette devise l’éducation de ses membres. Actuellement, le club compte près de 150 licenciés, plus de 50 ceintures noires et 3 hauts gradés 6e dan. « Nous allons miser sur la relève actuelle et reconquérir notre place d’avant. Pour cette célébration, nous projetons d’améliorer les infrastructures et de construire une salle de musculation », a fait savoir Seta Rasoanaivo. Ce samedi 14 mars, une grande messe au Collège Saint-Michel ouvrira les festivités, suivie d’une exposition photos retraçant l’histoire du club et d’un déjeuner dansant à la salle Jacaranda, toujours à Amparibe. Un événement sportif multi-activités inspiré des challenges de fitness et parcours du combattant dénommé Warrior Games se déroulera le samedi 25 avril sur les terrains du collège. A l’occasion de la fête du Collège, le samedi 23 mai, une compétition de Judo spécialement dédiée aux catégories poussines et benjamines sera organisée avec la participation de tous les clubs de la ligue d’Analamanga. Fin septembre, la compétition Tsukinami Shiai Elite et Master attendent les séniors et vétérans dont le concept de la compétition est basé sur des combats par équipe au vainqueur restant. Et une soirée de Gala et de clôture sera enfin organisée le samedi 31 octobre.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.